LA RUSH WEEK EST OUVERTE
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER POUR PBH (CLIQUEZ)
On vous rappelle que pour créer un DC il vous faut envoyer un MP au Doyen afin d'avoir l'approbation des admins. Si un DC clandestin est découvert, il sera automatiquement supprimé. Merci !

Partagez | 
 

 heather ϟ let's go fun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


« Invité »



MessageSujet: heather ϟ let's go fun.   Dim 5 Aoû - 10:56


let's go fun.
Ft. heatherandkellyan
La bonne odeur de mon cake aux courgettes se faisait ressentir dans tout l'appartement. J'ai beau être né avec une petite cuillère en argent dans la bouche - comme pourrait dire certaines personnes - je sais très bien me débrouiller tout seul. Le ménage, je ne le fais pas tout les jours mais une à deux fois par semaine quand même. Je ne suis pas maniaque mais je ne supporte pas lorsqu'il y a trop de bazar. La cuisine, c'est mon domaine. Je n'ai pas à me plaindre, je me débrouille assez bien en cuisine et j'aime inviter des amis et leur préparer à manger. Ce soir, je n'avais rien de prévu bien que nous soyons samedi soir. Il y avait bien des soirées mais je n'avais pas trop envie de me retrouver dans un tel endroit en ce moment. En fait, je réfléchissais beaucoup. Depuis quelques mois, je donnais des cours à une fille se trouvant en deuxième année de neurologie comme moi et je dois bien avouer que cette jeune femme ne me laisse pas indifférent. Elle est vraiment très belle et nous nous sommes embrassés la dernière fois que nous nous étions vus. Ça remonte à trois semaines déjà et je n'i plus aucune nouvelle d'elle. Bien sûr, je la croise très souvent dans les couloirs de l'université mais dès qu'il me prend l'envie d'aller lui parler pour essayer de comprendre ce qu'il se passe, la jeune femme préfère m'ignorer. Ai-je fait quelque chose de mal ? Décidément, je ne comprendrais jamais les filles. Certes, je n'ai encore jamais couché avec une fille mais disons que j'attends la bonne personne pour le faire. Je suis contre le fait d'avoir je ne sais combien d'ex partout en ville et je ne comprends pas vraiment les mecs qui couchent à droite et à gauche sans cesse. Enfin, nous ne sommes pas tous pareils. Être différent c'est bien aussi. Après avoir pris un long bain bien chaud pour me détendre, j'enfilais un vieux pantalon de jogging ainsi qu'un tee-shirt ayant servis à bons nombres de reprises déjà. Je m'installais devant la télévision avec mon assiette pour commencer à manger mon succulent cake aux courgettes. Depuis ma place, j'avais vu non seulement sur la télévision mais aussi sur ma fenêtre. Il faisait encore jour dehors vu l'heure peu tardive et j'avais très envie de me promener. Mon chien - un labrador de huit mois - n'arrêtait pas d'aboyer à la porte en mettant sa laisse dans sa gueule. "Deux minutes Domino, je termine de manger et on va se promener." J'adore les animaux et en particulier les chiens. Lorsque je vivais encore chez mes parents, j'aurais bien voulu un chien comme animal de compagnie malheureusement ma mère était allergiques aux poils de chien et de chat aussi. J'ai juste un cochon d'inde quand j'avais six ans, qui est décédé trois mois plus tard. Bref. Un quart d'heure plus tard, je terminais de manger. La vaisselle s'accumulait dans l'évier de la cuisine mais je n'avais vraiment pas le temps, ni l'envie de la faire ce soir. Chaussant mes baskets, j'attrapais la laisse de mon chien, lui mit et nous partions enfin. Il était vraiment tout fou ce soir. Je marchais sans vraiment trop savoir où j'allais. En fait, j'étais perdus dans mes pensées. Je pensais toujours à Heather - la fille que j'ai embrassé et qui ne me donne plus de nouvelles - et j'avais vraiment envie de la revoir. Je n'ai ps été souvent amoureux mais je sais que cette fille elle me plait vraiment beaucoup. En relevant la tête, je m'aperçus que l'on était arrivé devant l'église. Mais que faisais-je là ? Je faisais le tour pour que mon chien se dégourdisse les pattes et qu'il me laisse dormir en paix cette nuit. Soudain, je tombais nez à nez avec elle. Heather était là/ Mon dieu, elle était toujours aussi séduisante et toujours aussi charmante avec son petit sourire qui montrait ces dents parfaitement blanches. Elle ne semblait pas m'avoir vu mais moi je l'ai bel et bien vu, surtout le petit sachet de poudre qu'elle tenait dans sa main. Non !! C'est pas possible. Pas elle !! Elle ne peut pas se droguer de la sorte. J'étais choqué, très choqué même. Je me dirigeais vers elle. "Bonsoir Heather !" Dis-je maladroitement en me passant ma main dans les cheveux.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Heather L. Hathaway »


~ Dépot de candidature : 19/07/2012
~ Bavardages : 126

~ Job : Serveuse
~ Gps : Jamais au même endroit

MessageSujet: Re: heather ϟ let's go fun.   Dim 5 Aoû - 12:43

Heather & Kellyan
Heather & Kellyan

Let's go fun


Aujourd’hui n’était pas le meilleur jour de l’année pour Heather. Elle aurait put le voir d’une autre façon, une façon dont elle aurait put se réjouir et faire la fête, mais ce n’était pas le cas. Aujourd’hui, était jour pour jour, la journée où quatre ans auparavant, elle avait décidé de prendre la fuite et de ne plus laisser son beau père mettre la main sur elle, et elle avait tenu parole. Alors il est vrai qu’elle aurait put s’en réjouir car c’était en quelque sorte l’anniversaire du jour où elle avait décidé de se prendre en main et où elle avait mit fin à cet enfer qui avait duré pendant plusieurs années. Mais elle ne le voyait pas de cette façon. Il y avait deux jours dans l’année où elle était au plus bas. Le jour où son beau père avait commencé à poser la main sur elle… La veille de son anniversaire... Et le jour où elle avait dit stop. Et ces deux journées était un enfer à vivre pour la jeune femme, lui rappelant sans cesse ce qu’elle avait vécut et les émotions qu’elle avait éprouvé. Mais aujourd’hui, elle avait décidé qu’elle en avait fini une bonne fois pour toute. Elle ne voulait pas que cet homme continu de lui pourrir la vie plusieurs années après ces événements. C’est comme ça que clés, portable et un certain petit paquet en poche, elle prit la porte avant de se rendre là où elle devait se rendre.

Elle s’était au début diriger vers la maison où elle avait grandit avec sa mère et son bourreau, mais une fois devant le pas de la porte, elle s’était défiler… C’était toujours trop dur pour elle. Alors si elle ne pouvait pas dire les quatre vérités en face à son cauchemar, elle irait les dire a quelqu’un d’autre qui était pour elle aussi responsable que lui. Comme le dit une certaine citation d’un certain film « Ben tu sais quand tu veux vraiment quelque chose, que tu fermes les yeux et que tu fais un vœu, Dieu c'est celui qui s'en fout. ». Ses pas la conduire donc à l’église, qui par chance était vide sinon elle se serait vite fait mettre dehors un coup de pied aux fesses. Pourquoi, parce que d’abord elle on ne peut pas dire qu’elle était sobre. Elle avait acheté dans une petite épicerie près de son ancienne maison une bouteille de vodka qu’elle avait un peu vidée en route. Elle n’était pas ivre, mais elle n’était pas sobre non plus. C’est alors qu’elle s’était plantée devant la statut du christ sur sa croix, la bouteille de vodka dans la main droite, et le pointant du doigt de la main gauche, elle se mit à lui crier dessus et à l’insulter de tous les noms possibles et imaginables. Les larmes avaient commencées à couler sur ses joues sans même qu’elle ne s’en rende compte. Sur le coup de la colère, elle balança la bouteille en verre encore à moitié pleine de la fameuse boisson qui se brisa en mille morceaux sur la fameuse statue. Sa lui faisait du bien. Et au bout de quelques minutes, elle se calma. Retrouva un rythme cardiaque normal et sécha les larmes qui meurtrissait son visage. En sortant de l’église, elle avait presque l’air comme d’habitude, comme si rien ne s’était passé.

Miss Hathaway s’assit alors sur les marches du lieu sacré, sortant le fameux petit paquet de sa poche et jouant avec, ne savant pas trop si elle allait y toucher encore. C’était un ami qui le lui avait passé, et elle n’avait encore jamais touché à ça de sa vie. C’est alors qu’un quelqu’un l’interpela et ce n’est qu’en relevant le regard elle tomba sur une personne qu’elle n’avait pas vu depuis plusieurs semaines. Pas parce qu’elle n’avait pas eut le temps mais parce qu’elle l’avait évité depuis un fameux baiser. Elle essaya tant bien que mal de cacher le sachet même si elle savait très bien que c’était une tentative désespérée et qu’il avait déjà bien vu ce que c’était. « Hey Kellyan. ». Elle ne savait pas trop quoi dire à vrai dire. Il la trouvait alors qu’elle n’était pas vraiment au meilleur de sa forme, et elle se voyait mal lui dire qu’elle était désolé de l’avoir évité ces derniers temps. « Ce n’est pas ce que tu crois. ». Elle parlait bien évidement de la poudre, elle ne savait pas pourquoi elle trouvait le besoin de se justifier, en général elle le faisait jamais. Mais avec lui, c’était différent, d’où le fait qu’elle n’avait pas croiser sa route depuis des jours et des jours. Elle soupira silencieusement avant de tapoter la place a côté d’elle pour lui dire qu’il pouvait s’asseoir. « Qu’est ce que tu fais là ? ».
Code by Anarchy

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


HEATHER LUCA HATHAWAY
Grey's Anatomy. Nous ne voyons que ce que nous voulons voir, nous ne croyons que ce que nous voulons croire et ça marche. Nous nous mentons tellement à nous-mêmes que très vite, nos mensonges ont l'apparence de la vérité. Nous sommes tellement dans le déni que nous sommes incapables de reconnaître la vérité quand elle est sous notre nez. ❞ ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: heather ϟ let's go fun.   Dim 5 Aoû - 18:10


let's go fun.
Ft. heatherandkellyan
Nombreux ont été les flirts que j'ai eu dans ma vie mais très rare ont été les véritables relations amoureuses que j'ai pu avoir. Les filles ne s'intéressent à moi que pour une chose : l'argent. En effet, grâce à la très grande et importante notoriété de mon paternel, j'ai un statut social très important dans cette université et je fais même partis de la confrérie des "fils à papa" comme pourraient dire certaines personnes. Les filles qui s'intéressent à ma petite personne sont le plus souvent superficielles et ne comprennent pas pourquoi je ne veux pas coucher avec elle. C'est vrai, de nos jours, partout où qu'on aille, nous pouvons voir des images de sexe un peu partout. A la télévision, sur les panneaux publicitaires, dans les magasines. Partout, il y en a vraiment partout où notre regard se pose. Ce n'est donc pas franchement étonnant de croiser des jeunes filles de seize ans enceinte alors qu'elles n'avaient rien demandés. Pour moi, faire l'amour est très important et je ne veux pas le faire avec une fille que je ne reverrais probablement jamais. Certaines filles peuvent trouver ça romantique et d'autres non. Le jour où je coucherais avec une fille c'est que je l'aurais décidé et que je suis certain que je suis vraiment et sincèrement amoureux d'elle. Certes, j'ai eu beaucoup d'occasions de faire l'amour avec des filles mais à chaque fois, je repoussais la dite jeune femme. Je ne me sentais pas prêt du tout et quelque chose se bloquait en moi. Que les filles avec qui cela est arrivait le comprenaient ou non, cela ne les empêchaient pas de me quitter peu de temps après. A croire que les filles sont autant attirées par le sexe que les mecs de nos jours. Fort heureusement, Heather n'est pas comme cela. Je ne la connais pas très bien mais j'ai eu l'occasion de la fréquenter durant quatre mois à l'occasion du tutorat que je lui donnais pour essayer de comprendre la neurologie. Cette fille est quelqu'un de vraiment exceptionnelle et différente des autres. Je ne sais pas encore pourquoi mais je ne suis pas insensible à son charme. "Tu es sûre que ça va toi ? Je te trouve une petite mine !" Lui dis-je en lui faisant la bise. Ce geste anodin et tout à fait innocent, je le faisais très souvent avec les filles. Baissant le regard vers ces mains, je remarquais le sachet de poudre blanche qu'elle tentait de cacher mais en vain. Je ne pouvais pas croire que cette jeune fille était une droguée. Non, pas elle. Elle n'a pas du tout l'allure d'une droguée, c'est impossible. Enfin, je n'ai pas non plus l'allure d'un drogué et pourtant je l'ai été. "Tu veux que je t'en débarrasse ?" Lui dis-je en lui prenant la main. On allait très vite savoir si elle était accro à ça ou pas. Certes, j'ai été un drogué mais plus maintenant ou du moins plus autant. Juste de temps en temps en soirée, c'est tout. On ne peux pas dire que je suis "clean" vu que je me drogue toujours ou que je bois de temps en temps aussi. Aussi bizarre que ça puisse paraître, je n'aime pas l'odeur du tabac. La coke oui mais pas le tabac. Heather me demanda de prendre place à ces côtés et je m’exécuta. Mon chien vint se mettre juste à mes côtés aussi sage qu'il a toujours été. "en fait, je promène mon chien et toi ? C'est pas un endroit très rassurant pour une jeune fille comme toi ma belle." Une question me brûlait les lèvres depuis trois semaines. J'avais envie de lui demander pourquoi elle m'évitais depuis notre dernier baiser mais je n'avais pas envie de la faire fuir. Elle avait le don de me faire battre le coeur à cent à l'heure. J'ai été très peu souvent amoureux mais quand je le suis c'est pour de vrai et il me semble que j'ai quelques sentiments qui commencent à naître pour cette demoiselle mais nous verrons au fil du temps l'évolution de ces sentiments.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Heather L. Hathaway »


~ Dépot de candidature : 19/07/2012
~ Bavardages : 126

~ Job : Serveuse
~ Gps : Jamais au même endroit

MessageSujet: Re: heather ϟ let's go fun.   Dim 5 Aoû - 21:02

Heather & Kellyan
Heather & Kellyan

Let's go fun


« Tu es sûre que ça va toi ? Je te trouve une petite mine ! ». Kellyan lui fit la bise, ce qui laissa le temps à la jeune femme de réfléchir à ce qu’elle allait répondre. Elle pouvait nier tout en bloque et lui dire qu’elle se portait comme un charme, mais de toute évidence, cela se voyait sur son visage que ce n’était pas le cas. Il était donc inutile de mentir. Mais toute la vérité n’était pas forcément bonne à dire non plus. Elle ne connaissait pas Kellyan plus que cela. Depuis quelques mois il lui donnait quelques cours de tutorat en neurologie, et Heather s’était incroyablement attaché à lui. Un peu trop. Beaucoup trop à son goût même. Elle avait donc fait la chose qu’elle fait à chaque fois. Elle avait prit ses distances. « Ca va, c’est juste une mauvaise journée pour moi. ». Elle n’en dit pas plus. C’était suffisant. Le jeune homme n’avait pas besoin d’en savoir plus. Heather n’avait jamais parlé de cela à personne, et elle n’avait pas l’intention de le faire. C’était du passé. Et même si cela envahissait ses pensées lors de journées comme celles-ci, elle avait l’intention à ce que cela reste du passé et de ne jamais en parler. Sinon, elle allait craquer. Et elle devait être forte. Elle avait juré de ne plus jamais se laisser faire par qui que se soit et quelques manières que ce soit. Et elle avait bien l’intention de tenir parole. La voix du beau brun la sortit de ses pensées ainsi que sa main se posant sur sa main libre, à propos d’un certain petit sachet qu’elle avait dans l’autre main. « Non… Oui… Je ne sais pas… ». Elle ne savait pas si elle voulait s’en débarrasser. Elle n’avait jamais touché à cette merde, certes, mais c’était toujours rassurant de savoir que si un jour elle avait besoin de s’évader, il y avait toujours cette opportunité. Ce n’était peut-être pas l’idée du siècle, ni même une bonne idée… C’était même une horrible idée. Mais sa la rassurait, elle ne sait pour quelle raison. Elle lâcha alors la poudre du regard pour regarder le jeune homme dans les yeux. « Tu y as déjà touché ? Ça fait quoi ? ». Elle voulait qu’il lui dise que sa n’arrangeait rien, que c’était une façon comme une autre de se pourrir la vie. Elle voulait qu’il lui dise qu’elle n’était une idiote de même y avoir pensé. Mais si tant de monde y touchait, c’est que cela devait avoir de bons côtés… Non ?

« Moi ? Disons que j’avais des comptes à régler avec Lui. ». Dit-elle en levant les yeux au ciel pour parler d’un certain Dieu… Qui pour elle n’existait plus depuis longtemps. Elle avait eut beau prier à plusieurs reprises, il n’avait jamais rien fait pour elle. « Cet endroit ou un autre, aucun lieu n’est sur de nos jours de toute façon. ». Et puis, on était toujours plus en sécurité dans une église, que dans un cimetière ou dans une ruelle par exemple. Enfin bon, de toute façon elle n’était plus vraiment seule maintenant, Kellyan était avec elle… Et elle ne savait pas pourquoi, il avait le don de l’apaiser. Elle adorait passer du temps avec lui… Enfin jusqu’à ce qu’un certain événement se produise. « Tu sais… Je suis désolée de t’avoir évité ces derniers temps… ». Et c’est vrai, elle l’était, et il lui avait manqué. Mais elle avait peur. Comme toujours. Elle ne faisait pas confiance aux mecs, que se soit à lui ou à un autre. Elle s’était forgée une carapace depuis son enfance, et elle ne l’avait jamais quitté, ne faisant que se renforcer d’année en année. Pour elle, ils étaient tous les mêmes. Et ce baiser qu’ils avaient échangé, c’était déjà une porte d’accès vers son cœur. Et un accès vers son cœur, c’était le moyen de la faire souffrir. Parce que ce n’était pas un baiser qui ne voulait rien dire, et elle le savait. Elle avait tout fait pour éviter ce genre de choses jusqu’à aujourd’hui. Elle couchait avec des mecs qui ne comptaient pas, jouant avec eux et les laissant tomber comme des vieux fruits pourris. Ça, elle connaissait. Ce que Kellyan avait commencé à lui faire entrevoir. Des sentiments qu’elle n’avait aucune envie de ressentir, elle les avait fuit comme la peste. L’amour fait souffrir. C’est un fait.
Code by Anarchy

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


HEATHER LUCA HATHAWAY
Grey's Anatomy. Nous ne voyons que ce que nous voulons voir, nous ne croyons que ce que nous voulons croire et ça marche. Nous nous mentons tellement à nous-mêmes que très vite, nos mensonges ont l'apparence de la vérité. Nous sommes tellement dans le déni que nous sommes incapables de reconnaître la vérité quand elle est sous notre nez. ❞ ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: heather ϟ let's go fun.   Ven 10 Aoû - 15:20


let's go fun.
Ft. heatherandkellyan
Tous les habitants de chaque pays, villes, villages possèdent les cinq sens indispensable à l'être humain. Mais seulement une toute petite minorité a la chance de posséder un sixième sens qui leur permet de décrypter les émotions des personnes qui les entourent. J'ai l'immense chance de faire partie de cette minorité. C'es-à-dire qu'à chaque fois que je croise quelqu'un, je peux dire si cette personne est triste ou malheureuse ou joyeuse. Je ne me trompe que rarement. C'est en voyant la petite mine de Heather que je devinais qu'elle n'étais pas très en forme. D'ordinaire, la jeune femme est pleine de vie. Elle ne cesse de faire la folle mais je vais vous révélez un secret : c'est ce qui me fait craquer chez elle. Je ne suis pas contre être sérieux pour s'assurer un brillant avenir mais je suis plutôt partant pour faire la fête et m'amuser un maximum. C'est maintenant qu'on peut le faire et non quand on sera marié, parents et avec un travail très prenant sur notre temps libre. Heather aurait pu me mentir et me dire que tout allait bien dans sa vie mais pourtant, elle me précisa qu'elle avait juste passé une mauvaise journée. "Oh, ça arrive à tout le monde tu sais. Dis-toi que demain ne pourra pas être pire." J'étais vraiment très ravis de la voir enfin. En effet, cela faisait environ une quinzaine de jours que j'espérais voir la jeune femme par n'importe quel moyen. Depuis que l'on c'était embrassé, la demoiselle passait son temps à m'esquiver sans me donner d'explications. C'était la première fois que ce genre de choses m'arrivait. Aucune autre fille n'avait disparu comme cela auparavant après un baiser échangé. Mais il faut bien admettre que Heather n'est pas vraiment comme toutes les autres filles. Je ne saurais dire ce que c'est mais elle est différente des filles qui ont pour habitude de me tourner autour. Je ne lâchais pas le sachet de poudre qu'elle tenait dans la main depuis un bon moment et je n'arrêtais pas de me demander ce qu'elle faisait avec cela. A une époque, j'avais eu beaucoup de difficultés à décrocher de la drogue et je n'avais même jamais compris ce qui m'avait pris de commencer à me droguer. Heather vint à me demander - tout en me sortant de ma rêverie - si j'en avais déjà consommé et ce que cela faisait sur l'organisme bien évidement. "Euh .. oui. Oui, j'en ai déjà consommé et tu sais, je regrette beaucoup cette période de ma vie. J'étais pas défoncé du matin au soir mais en soirée, jtrouvais toujours un petit coin tranquille pour m'en griller un. Franchement, je sais pas si tu as l'intention d'y toucher mais ne commence. C'est très dur de s'arrêter tu sais. J'ai mis des mois avant d'arrêter totalement. N'y touches pas d'accord." Bon d'accord, je ne lui expliquais pas vraiment les dangers de la drogue et leurs effets sur l'être humain mais tant pis. Je ne voulais pas qu'elle y touche parce que une fois que la drogue nous as eue, elle ne nous lâche plus. L'église était un endroit vraiment très innatendue pour une rencontre ou plutôt des retrouvailles dans le cas présent. Elle m'expliqua très vite qu'elle avait des comptes à régler avec lui et je compris assez vite qu'il s'agissait de dieu. Enfin s'il existe parce que moi je n'en suis pas vraiment convaincu et je n'y crois même pas du tout. C'est vrai que de nos jours, on ne peut être certain d'être en sécurité nul part. enfin en particulier les filles que les garçons. Prenant un air rassurant, je me redressais au lieu d'être avachis et passa mon bras autour de ses épaules. Bien sur, il n'y avait aucun ambiguité dans ce geste. A ce moment-là, Heather recommença à parler. Elle venait de s'excuser pour la dernière fois mais ne me donna aucune explication sur son agissement envers moi. "Oh je peux comprendre tu sais. C'était très soudain tout ça mais dis-moi si j'ai fait quelque chose de mal ?" J'espérais de tout mon coeur que non et que nous puissions repartir du bon pied tout les deux même si il se pouvait que je ressente des sentiments pour elle. Heather compte énormément pour moi et je la respecte vraiment beaucoup. Je ne sais pas encore quel sera la suite de notre relation mais je sais que je tiens beaucoup trop à elle pour la perdre.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Heather L. Hathaway »


~ Dépot de candidature : 19/07/2012
~ Bavardages : 126

~ Job : Serveuse
~ Gps : Jamais au même endroit

MessageSujet: Re: heather ϟ let's go fun.   Sam 25 Aoû - 12:05

Heather & Kellyan
Heather & Kellyan

Let's go fun


Heather se sentait déjà mieux avec la présence de Kellyan à ses côtés. Elle ne savait pas pourquoi il lui faisait cet effet là, mais ca lui faisait du bien. Et sa lui faisait peur de se sentir aussi bien et aussi en sécurité en présence d’un garçon. Elle se sentait coupable de l’avoir éviter ses derniers jours, mais elle voulait prendre ses distances et réfléchir à ce qui s’était passé entre eux. Bon, il ne s’était pas passé grand-chose avouons le… Juste un baiser. Mais un baiser ca peut vouloir dire beaucoup. Et c’était l’un de ceux là. Et le jeune homme comptait pour elle, elle ne voulait s’engager ou même lui faire envisager ou espérer quelque chose de sérieux avec elle si c’était pour prendre la fuite quelques semaines après, comme elle se fait d’habitude avec les autres quand les choses commencent à devenir un peu trop sérieuses à son gout. Et elle ne voulait pas lui faire subir ça. Soit elle lui disait tout de suite que ce n’était pas possible entre eux deux, soit elle lâchait prise et laissait voir comment les choses se dérouleront si… Si elle lui laissait une place. Mais elle avait beau l’avoir évité pendant deux semaines pour pouvoir réfléchir, elle n’avait pas encore prit de décision. Et une chose était sur, il allait surement lui demander ce qui lui avait prit à un moment ou à un autre, et elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait lui répondre.

Kellyan la sortit de ses pensées alors qu’il répondait à la question qu’elle venait de lui posé à propos de la fameuse poudre contenue dans le sachet. Bon se n’était pas vraiment une réponse… Ca n’en était pas une du tout d’ailleurs, c’était plutôt une façon de lui dire de ne pas y toucher à la place de lui dire quel effet cela faisait. Mais elle ne lui en tient pas rigueur, c’était mignon qu’il se fasse du souci pour elle. « D’accord, je n’y toucherai pas, et puis de toute façon je n’ai pas trop le choix, c’est toi qui as le sachet entre les mains ». Et puis, l’envie ou même l’idée d’avoir envie d’essayer lui était passé depuis que Kellyan l’avait rejoins. Sa présence l’apaisait et lui faisait presque oublier la signification de cette journée. Elle se surprit même à lui sourire. Le premier depuis qu’elle avait mit les pieds hors de son lit. Et le plus surprenant encore, c’est que lorsque le jeune homme passa un bras autour de ses épaule, et se laissa aller contre lui en posant sa tête contre son épaule. Elle en avait besoin. C’était comme si il savait ce dont elle avait besoin pour aller mieux alors qu’elle-même n’en avait aucune idée. Elle s’en voulait d’être aussi faible. Elle pensait qu’elle était devenue plus forte au fil des années, mais elle se rendait compte chaque année, le même jour, qu’en fait elle était toujours la même petite fille apeurée qui pleurait en silence dans sa chambre. Elle ne prenait pas le geste de Kellyan comme une tentative de rapprochement ou quoi que se soit de ce genre, bien au contraire, elle savait qu’il faisait cela pour l’aider à aller mieux. Et ça marchait.

Et voila une des questions qu’elle redoutait. Une façon détourné de savoir pourquoi elle avait évité sa route ces quinze derniers jours. « Bien sur que non tu n’as rien fait de mal voyons. ». Ce n’était pas du tout de la faute de Kellyan, c’était entièrement de sa faute a elle. De sa peur maladive de s’engager avec un garçon. Du peu de confiance qu’elle avait en la gente masculine. Mais elle n’y pouvait rien, elle était comme ça. Enfin non, elle était devenue comme ça au fil du temps à cause de son bourreau, et il lui faudra du temps pour passer à autre chose… Si un jour elle y arrive. Mais avec le jeune homme, elle se laissait penser que c’était dur, mais pas impossible. « Merci d’être là pour moi. ». Elle ne le méritait pas vraiment après ce qu’elle venait de lui faire vivre. N’importe quel mec ne lui aurait même pas accordé un regard après que Heather ait évité son chemin pendant deux semaines sans donner de vraie raison. Mais pas Kellyan, il était là, toujours présent.
Code by Anarchy

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


HEATHER LUCA HATHAWAY
Grey's Anatomy. Nous ne voyons que ce que nous voulons voir, nous ne croyons que ce que nous voulons croire et ça marche. Nous nous mentons tellement à nous-mêmes que très vite, nos mensonges ont l'apparence de la vérité. Nous sommes tellement dans le déni que nous sommes incapables de reconnaître la vérité quand elle est sous notre nez. ❞ ©️ CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: heather ϟ let's go fun.   

Revenir en haut Aller en bas
 

heather ϟ let's go fun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heather Ciabattino Stanam Williams
» Heather Stevens Williams
» Présentation: Heather Night [validée]
» Heather ♦ Une petite chose fragile dans un monde de brutes
» Heather Lannister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PROVIDENCE – BÊTA HOUSE ::  :: Empire Street :: First Universalist Church-