LA RUSH WEEK EST OUVERTE
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER POUR PBH (CLIQUEZ)
On vous rappelle que pour créer un DC il vous faut envoyer un MP au Doyen afin d'avoir l'approbation des admins. Si un DC clandestin est découvert, il sera automatiquement supprimé. Merci !

Partagez | 
 

 Esther ou la fille qui ne disait rien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


« Invité »



MessageSujet: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 16:35



June Esther Grey

Si tu respire encore, oublies ton passé.

19 ANS ✻ CANADIENNES & FRANÇAISES ✻ MONTRÉAL ✻ CÉLIBATAIRE ✻ HÉTÉROSEXUELLE ✻ 1ERE ANNÉE ✻ PHYSIQUE ✻ NON BOURSIÈRE ✻ SANS JOB
MOI EN QUELQUES MOTS…
Simple, Fière, Souriante, Sincère, Mystérieuse (le plus souvent, on ne sait pas qui elle était avant d'arriver ici), Sérieuse (en cours, elle aura tendance à oublier qu'il y a d'autres élèves), Festive, Sportive, Franche, Impulsive, Généreuse, Forte, Perfectionniste, Sournoise, Sociable, Patiente, Spontanée, Attentionnée, A l'écoute d'autrui, Investie, Têtue, Fidèle, Intelligente, Tolérante, Respéctueuse, Parfois naïve
OH MY GREEK !
Veuillez annoncer ici votre confrérie et expliquez votre choix (si vous êtes un PV ou un scénario). Justifiez ce choix selon vos convictions, vos valeurs, etc… Si vous êtes un personnage inventé, quelle confrérie vous fait rêver et pourquoi ? Si vous trouvez que les confréries ont une certaine utilité dans la vie d’une personne, etc…
Les confrérie sont pour moi un peu inutiles. A quoi bon se revendiquer "niaise" ou "séducteur"? Il n'y a aucun intérêt à vouloir se faire ainsi cataloguer. Mais à ce que j'ai compris, je suis plutôt faite pour les sigmas. A choisir, je n'en veux pas, mais si on insiste, un jour je finirais peut-être par céder à cette confrérie qui me "ressemble".
Je vous avoue que rentrer dans le jeu des personnes difficiles d'accès ne m'intéresse guère. Je suis là pour chacun tant que l'on ne me fait pas comprendre mon inutilité. Si c'est simplement pour être une membre parmi d'autres, je ne préfère pas rentrer dans ce jeu. Il paraitrait que ça aide à se faire des amis, à se créer à nom, à montre que l'on existe. Je n'ai pas besoin de ça, ou alors je suis plus faible que je ne le croyais.
CARNET DE SANTÉ

Je me présente : Mrs Harrison, je suis infirmière psychologue. Une formalité que de passer me voir pour établir votre dossier de santé. À Brown, nous prenons toutes les précautions nécessaires et nous suivons chaque élève qui pourrait être dans le besoin pour un quelconque problème. N’ayez donc pas peur de vous laisser aller, je suis tenue au secret médical.

Parle moi de lui, raconte moi sa vie…Signe astrologique : Poisson.
Couleur préférée : Bleu.
Goûts musicaux : L'accoustique, la soul, le jazz, le rock et un peu de pop également.
Style vestimentaire : Moi.
Croyance religieuses : Perdue.
Sexualité : Non vierge.
Tabac / Alcool / Drogue : Parfois/ oui / non
Perspective d’avenir / rêve : Connaitre la stabilité d'un foyer et d'une famille, mais j'ai encore le temps pour ça.
TAILLE : POIDS :
GROUPE SANGUIN : ALLERGIE(S) :
MALADIE(S) / ANOMALIE(S) : SIGNE(S) PARTICULIER(S) :
PHOBIE(S) : COMPLEXE(S) :
C’EST MOI CONTRE LE MONDE ENTIER

Je m’appelle Aurore/Bucky, mais vous pouvez me nommer (comme vous voulez). J’ai 18 ans, même si je perds déjà mes dents et je suis une fille, à moins que je me trompe sur la marchandise O.o’. J’ai décidé d’interpréter Emma Roberts, parce qu’il faut avouer qu’elle est juste orgasmique ! D’ailleurs, c’est un personnage inventé. J’ai connu Providence grâce à Forumactif et j’espère ne pas le regretter. Ah oui ! Le fichu code du forum, je l’ai trouvé sans trop de difficulté. La preuve, c’est validé par Jazz. Et c’est pas fini ! J’aimerais rajouter que j'hésite à allumer ma lampe parce que j'ai peur que les moustiques rentrent par la fenêtre....




Dernière édition par J. Esther Grey le Lun 6 Aoû - 9:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 16:36

BREF, VIE DE MERDE !




3 Mars 2001 :
Cher journal, tu es un cadeau de ma marraine. Elle m’a expliqué que je devais me présenter à toi, et que chaque jour où j’avais le temps, je devais écrire ce que je voulais dedans.
Je m’appelle June, aujourd’hui j’ai 8 ans. C’est mon anniversaire. Comme chaque année, je reçois un colis de ma mère, de Lyon. Dedans, il y a toujours une carte pour me souhaiter un bon anniversaire. Il y a aussi toujours une boite de bonbons. Rien d’autre.
Je vis avec mon père. Mais je ne le vois pas souvent. Il est médecin et n’a pas le temps de s’occuper de moi. C’est ma marraine, sa sœur, qui s’occupe de moi le soir quand je rentre de l’école ou le week-end quand papa travaille.
Je n’ai ni de frère, ni de sœur, juste un cousin qui a deux ans de plus que moi. Il s’appelle Eddy. Je l’adore. C’est le fils de ma marraine. On se voit tous les jours et il m’aide à faire mes devoirs quand je ne comprends pas. Il fait du hockey. Moi aussi.
J’ai une copine dans l’équipe qui n’est pas dans la même école que moi, c’est ma meilleure copine, Elise. Elle est dans une école francophone, alors que moi, je suis dans une école américaine. Mais comme ma mère est française, quand j’étais petite, elle m’a appris le français, et ici, à Montréal, la plupart des gens parlent le français donc j’ai continué à apprendre.

21 Juin 2002 :
Ma mère m’a appelé et m’a dit qu’elle viendrait bientôt me voir. Mon père ne l’a croit pas, ma marraine non plus. Je ne comprends pas pourquoi. Ils disent tous « C’est ce qu’elle prétend depuis cinq ans, mais elle n’en aura jamais le courage ». Mes parents sont divorcés depuis que j’ai trois ans. Mon père a obtenu ma garde parce qu’il avait une situation stable : un métier, un revenu, un foyer. Ma mère est partie alors dans son pays natal, retrouver sa famille et ses amis. Mais je ne comprends pas, je ne suis pas de sa famille moi ? Parce qu’elle ne m’a jamais invitée chez elle. La seule fois où j’ai été en France c’était quand j’avais un an. Papa me dit « elle n’a pas le temps de prendre des vacances, si tu y allais, tu t’ennuierais vite ». Mais moi, je me dis qu’elle n’a peut-être pas vraiment envie de me voir. Cela expliquerait aussi pourquoi elle ne vient jamais à la maison quand elle vient au Canada.
Elise et moi sommes les deux joueuses les plus fortes de l’équipe, c’est Eddy qui me l’a dit. Il vient voir chaque match et moi, je vais voir tous les siens. Je vais passer beaucoup de temps avec lui cet été. A la rentrée scolaire il rentrera en école secondaire, je vais moins le voir. C’est dommage, parce que je passais toutes mes après-midi avec lui, et là, ce sera moins facile de passer du temps ensemble. Mais dans deux ans, je serais aussi dans le secondaire. Vivement !



4 Octobre 2004 :
J’ai fais mon entrée dans le secondaire. C’est génial. Elise n’est toujours pas dans mon école mais les entrainements sont toujours là pour nous permettre de nous voir. On essaie de se voir le week-end. De toute façon, je peux faire ce que je veux. Mon père n’est jamais là. J’ai l’impression qu’il se fiche un peu de ce que je fais, de qui je fréquente, d’où je vais en sortant de l’école. D’accord j’ai 12 ans et je suis bientôt une adolescente, mais il devrait ne pas me surveiller un peu plus. Je l’aime bien mon père, mais depuis un an, il prend souvent de mauvaises directions. Quand il ne travaille pas au soir, il sort avec ses internes. Moi, je veux bien qu’il s’amuse, mais ses internes, ils ont quinze ans de moins que lui. Un jour, il va comprendre qu’il fait n’importe quoi. A son âge, on ne fréquente pas les discothèques, on prend soin de sa famille, de ses amis, de sa santé.

6 Avril 2005 :
Mon père ne comprend rien. Je lui ais dit il y a deux mois « Tu sais papa, ce n’est pas parce que tu es divorcé que tu finiras ta vie seul, décomposé dans la baignoire. ». Moi je voulais lui dire, je suis là, ta sœur et là. On ne te laissera jamais tomber comme ELLE l’avait fait.
ELLE, c’est ma mère. Enfin je ne devrais pas dire ma mère. Depuis l’année dernière je n’ai plus de nouvelles : pas un colis d’anniversaire, pas une carte postale, pas un coup de téléphone. Je ne dois pas être si importante que cela à ses yeux. En attendant, ma marraine m’a expliqué ce qu’il sait passé entre mon père et elle. Quand j’ai eu deux ans, mon père a commencé à faire de nombreux projets : une maison à la campagne, une famille avec deux ou trois enfants en plus, deux chiens qui courreraient dans le jardin. Ma mère a eu peur, enfin on ne sait pas. Mais elle s’est rendue compte que plus jamais elle n’aurait l’occasion d’être elle : elle ne serait plus qu’une épouse et une mère. Elle a dut prendre des rides et des cheveux blancs, si bien qu’elle a commencé à prendre soin d’elle. Elle se maquillait, s’habillait bien, faisait du sport, allait boire un verre avec les copines célibataires. Bref, elle se revoyait, quelques années plus tôt, épanouies dans l’irresponsabilité. Et un jour, sur un coup de tête, elle rédigea un mot qu’elle mit sur mon lit et quitta la maison peu après que mon père ce soit assoupi. Il ne la vit plus jamais outre au tribunal, moi non plus. Dans cette lettre, elle expliquait qu’elle avait besoin de retrouver son âme de jeune femme, qu’elle ne sentait emprisonnée à un avenir qu’elle n’avait pas voulu. MAIS ELLE ÉTAIT MARIE ET AVEC UN ENFANT !!! Quand on a une vie comme celle-là, on ne s’enfuie pas, on prend ses responsabilités.
En attendant, lors d’une soirée avec ses internes au mois de novembre, mon père a fait la rencontre d’une femme. Je devrais plutôt dire d’une jeune fille. 22 ans à peine, elle est tombée folle amoureuse de lui et il n’a sut lui résister. C’est ce qu’il m’avait expliqué. Elle est tombée folle amoureuse de son porte monnaie ouais. Mais mon père, il est fragile. Et se faire quitter pour un homme plus jeune, c’était un peu comme revivre son divorce. Et il ne l’a pas supporté. Quand elle a rompu au mois de février, il est tombé dans l’alcool, doux berceau de nuages et d’inconscience. C'est-à-dire que tous les matins, je me lève et le voit avachis dans le canapé, et le soir, quand je vais me coucher, il vide une bouteille de scotch devant la télé. Son chef a appelé un matin, j’ai répondu. « Il fait quoi ton père, il devrait être arrivé depuis une heure. ». Je lui ai répondu qu’il y avait peut-être des bouchons et j’ai raccroché. J’ai réveiller l’ours allongé et l’ai obligé à prendre une douche bien fraiche puis un café avant de partir travailler. Au départ, ça n’est pas arrivé souvent, mais depuis trois semaines, je suis obligée d’aller le réveiller presque tous les jours.
Je peux au moins compter sur Eddy. Quoi qu’en ce moment, il a la tête ailleurs. Quand je lui parle, c’est comme si je parlais à un mur. C’est étrange, ça ne lui ressemble pas. En plus, il néglige son travail scolaire. Et s’il joue toujours aussi bien au hockey, ses comportements sont de plus en plus agressifs. Je ne comprends pas ce qu’il se passe. Hier soir, j’ai passé la soirée avec lui à regardé FRIENDS, notre série télévisée préféré, je ne l’ai pas entendu rire une seule fois. C’était comme si il regardait un écran noir. Il n’était pas lassé, ni blasé, il est indifférent. Mais comme il se ferme au dialogue, je ne peux lui parler de rien. Il va abandonner le hockey à la fin de la saison.
MAIS QUE SE PASSE-T-IL DANS MA FAMILLE ?
Elise m’a dit que c’était une mauvaise passade, qu’Eddy irait mieux, qu’il vivait surement une déception sentimentale. Elle est moins optimiste pour mon père mais me dit que si j’ai besoin d’être loin de chez moi, je suis la bienvenue chez elle. Mais je ne peux pas laisser mon père comme ça. Il pourrait faire n’importe quoi : inviter des amis, fumer des drogues en se disant « la gamine ne rentrera pas ce soir, pas de danger ». J’essaie de tout oublier et je me donne à fond dans mes entrainements, je crois que mon entraineur me trouve surmotivé et il a peur que je veuille devenir hockeyeuse dans l’équipe nationale. Il a peur que je me déçoive. Mais si je mets de la vie dans les gestes s’est justement pour vivre un peu.



15 Mai 2008 :
Rien ne s’arrange, tout empire.
Mon père a perdu son travail il y a deux semaines : un médecin qui boit est un médecin qui met la vie de ses patients en danger, c’est inacceptable.
Mon cousin s’éloigne de plus en plus de moi, de ses parents, de ses anciens amis. Il boit, fume, se drogue. Il ne me dit plus rien, ne veut plus que je parle des mes rares moments de joies.
Oui, il y en a tout de même des moments de joie. Dans l’équipe de Hockey de mon cousin, il y avait un garçon ave qui je m’entendais très bien, Gregory. J’ai l’ai revu il y a cinq mois de ça, quand je fêtais nouvel an avec mes amis. Et on est resté en contact. J’ai bien grandit depuis la dernière fois et surement, idéalement pour lui puisqu’il m’a embrassé suite à un premier rendez-vous que l’on s’était fixé le 28 janvier. Je fonde tous mes espoirs de joie en mes instants avec lui, mes entrainements et mes crises de rire avec Elise.

5 janvier 2009 :
Ma mère est venue me voir. Enfin, je n’étais pas là, j’étais chez Gregory. Mais quand je suis rentrée chez moi, j’ai vu mon père qi regardait le sol avec un regard vide. J’ai compris rapidement qu’il n’avait pas bu, non, pas depuis quelques heures. Il n’y avait rien sur la table : ni bouteille entamé, ni verre servis, ni canette de bière. Après dix bonnes minutes il m’expliqua ce qu’il s’était passé. « Hélène, ta mère, est passée. Elle voulait te voir. Je lui ais dit que tu n’étais pas là, elle ne m’a pas cru et elle est rentrée. En voyant les bouteilles sur le sol, elle s’est mise en colère : JE NE TE LAISSERAIS PAS DÉTRUIRE LA VIE DE MA FILLE, QUE TU BOIVE N’A POUR MOI AUCUN INTÉRÊT, MAIS PAS SI JUNE VIT CHEZ TOI. JE TE LA REPRENDRAIS, ELLE VA COMPRENDRE QUE CHEZ TOI TOUT CLOCHE !!!! ELLE NE VA PLUS VOULOIR DE TOI ». Il s’est mit à pleurer.

6 Février 2009 :
Ma mère est venue me voir à l’école hier, après les cours. Je l’ai envoyé sur les roses, comme tous les jours depuis un mois. J’ai dit à mon père en rentrant qu’elle m’avait attendu, je ne lui ai rien dit d’autre.
Je ne sais pas si elle lui a fait peur, mais il est tombé dans le fond du gouffre. Le pire devait arriver. Je ne dis pas qu’il avait tord d’avoir peur d’elle, sait-on jamais ce qu’il se serait passé, mais je crois qu’il a eut tellement peur de me perdre qu’il a préféré que je le perde avant. 6 Février 2009, 15h45, mon père s’est jeté d’un immeuble en laissant un court mot dans le salon : Ne perd jamais ton sourire. Je sais que c’est à moi qu’il laissait ce mot, je n’arrive pas encore à me dire que quand je vais rentrer chez moi, il ne sera plus là…

12 juin 2011 :
Eddy ne me parle plus depuis la mort de mon père. Il est parti de chez lui, ma marraine pleure tous les soirs. Gregory m’a expliqué que nous n’étions pas faits pour être ensemble il y a deux semaines. Heureuse qu’il s’en aperçoive au bout de trois ans. Et surtout après m’avoir trompé avec ma pire ennemie. Au moins, elle n’aura été elle, qu’une passade de trois jours.
Je n’ai plus qu’Elise et le Hockey. J’ai vécu une première année chaotique dans mon établissement collégial. Mes notes excellentes valaient les pires dires des idiots de services et ma sociabilité donnait raison à la haine de ceux qui ne vivait que pour leurs études. Je me suis sentie un peu seule. L’année prochaine, je vais quitter Montréal. Cette ville n’est pas faite pour mon bonheur.

31 juillet 2012 :
J’emménage à Providence. Je redémarre ma vie. Je suis prise à Brown, une université américaine. Autrement dit personne ne me connaît, je ne connais personne. C’est idéal. Je vais enfin m’amuser. J’ai assez subit, c’est à moi de m’amuser un peu.
Je garde en moi je souvenir d’Elise qui est partie faire ses études dans la terre natale française. Elle m’invitera surement un de ces jours, je ferais de même. Mais aujourd’hui, je veux vivre ma vie, me construire un avenir, et ne pas reproduire les erreurs de mes parents.
Comment ça je ne m'appelle pas Esther? Oublier son passé, commence par ce changer soi-même. Désormais on ne me connaitra que par mon deuxième prénom.



Dernière édition par J. Esther Grey le Dim 5 Aoû - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Debra S. Hopkins »


~ Dépot de candidature : 27/05/2012
~ Bavardages : 845

~ Job : Not Yet
~ Gps : Là où tu ne m`attends pas


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
95/100  (95/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
100/100  (100/100)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 16:45

Bienvenueeee ici
Bon courage pour ta fiche, j'aimerais juste signaler qu'il manque une partie du code du règlement, je pense que tu l'as raté


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


    I Could`ve Been a Princess, you`d be a King. Could have had a castle and wore a ring. But nooo .. You let me go (...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 17:45

Merci beaucoup :D.
J'ai pratiquement terminée mon histoire !!!!!

Pour le code c'est modifié. Je me doutais qu'il me manquait un petit quelque chose, mais je voulais me mettre à l'histoire rapidement x). Donc logiquement ce point est correctement remplie !!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Jazz A. Johanson »


~ Dépot de candidature : 28/04/2012
~ Bavardages : 1427

~ Job : Dormir.
~ Gps : Blackstone Park.


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
88/100  (88/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
78/100  (78/100)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 17:58

Le code est bon maintenant. I love you
Bienvenue parmi nous, et excellent choix d'avatar avec Emma Roberts.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


    if you would be loved, love and be lovable.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Timmy K. Madsen »


~ Dépot de candidature : 30/08/2011
~ Bavardages : 1162

~ Job : LIVREUR DE JOURNAUX.
~ Gps : SALLE DE GYM, SUR UN RING, A FAIRE CHIER LES DENTS DES ADVERSAIRES.


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
17/100  (17/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
4/100  (4/100)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 18:01

La fille qui ne dit rien serait parfaite avec le mec qui ne dit pas grand chose

Bienvenue sur PBH Esther
Amuse toi bien parmi-nous

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



" Je m’appelle Timmy K. Madsen, et toute ma vie j’ai voulu être célèbre... Je savais que j’avais un destin. J’avais une vocation. Le truc c’est que... je savais pas laquelle. C’était pas chanteur. Comme acteur j’suis à chier. Du coup, il restait plus grand-chose… pas vrai ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 18:03

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« N. Riley Drosky-Lambert »


~ Dépot de candidature : 16/04/2010
~ Bavardages : 2356

~ Job : SERVEUSE AU THE CHEESECAKE FACTORY
~ Gps : DANS MA CHAMBRE


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
65/100  (65/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
20/20  (20/20)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 18:06

Emma I love you je ne vois pas ton avatar personnellement
bienvenue et bonne chance pour la suite I love you

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



ROBILEY ❝ Je pense qu'on le sait à la seconde. Au tout premier regard. Quand tout ce qui se passe après cet instant est la preuve qu'on ne s'est pas trompée, que c'est bien la vérité. Soudain, cette plénitude inouïe ballait le vide qu'on a toujours connu. ❞
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Diamond »


~ Dépot de candidature : 19/07/2012
~ Bavardages : 336

~ Job : //
~ Gps : Sur un banc avec des inconnus ramassés à 4h du matin, en train de manger du popcorn et de boire de la vodka.


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
0/0  (0/0)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 18:09

Bienvenue à toi !
Et bonne chance pour la suite de ta fiche

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Revenir en haut Aller en bas

avatar

« L. Zola Holden-Nell »


~ Dépot de candidature : 17/04/2010
~ Bavardages : 2453

~ Gps : chez Starbucks


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
11/20  (11/20)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
0/20  (0/20)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 18:23

Bienvenue parmi nous !

euhm moi aussi je ne vois pas de vava

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


I'm sick of playin hard
«Je crie, je pleure, je me noie, je m'en sors, je recule, je tombe, je m'élève, je cours, je respire, je souffre, je pleure encore. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 18:30

Roh mais c'est normal, j'en ais pas encore mis .

En tout cas merci tout le monde ♥️.

Et je pense que mon histoire est terminé, mais s'il faut plus de précision, je peux en rajouter :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Jamie O. Sanders »


~ Dépot de candidature : 14/04/2012
~ Bavardages : 1861

~ Job : « Promeneuse de chiens. »
~ Gps : « Mars-Made → casino. »


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
60/100  (60/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
35/100  (35/100)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 18:55

Esther ... Comme le film ...
Bienvenue sur le forum I love you

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━
'CAUSE BABY AFTER ALL, YOU'LL NEVER FORGET MY NAME.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 19:09

Merci beaucoup ♥.

Surement avec moins d'épouvante :P
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 20:53

Bienvenue sur PBH bonne chance pour cette fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Emrys M. Peterson »


~ Dépot de candidature : 04/08/2012
~ Bavardages : 68

~ Job : Aucun
~ Gps : DTC (a)


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
10/20  (10/20)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
14/20  (14/20)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 21:08

Welcome! :D
Good luck et au plaisir de se croiser in RP. (;

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Dim 5 Aoû - 21:18

Merci beaucoup à vous ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Lennel E. Grant »


~ Dépot de candidature : 27/05/2012
~ Bavardages : 90



ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
80/100  (80/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
16/20  (16/20)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Lun 6 Aoû - 8:55

Bienvenue parmi nous

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


Everybody loves me !
« Oh my, feels just like I don't try
Look so good I might die
All I know is everybody loves me
Head down, swaying to my own sound
Flashes in my face now
All I know is everybody loves me »

Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Lun 6 Aoû - 9:17

MErci beaucoup :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« N. Riley Drosky-Lambert »


~ Dépot de candidature : 16/04/2010
~ Bavardages : 2356

~ Job : SERVEUSE AU THE CHEESECAKE FACTORY
~ Gps : DANS MA CHAMBRE


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
65/100  (65/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
20/20  (20/20)
MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   Lun 6 Aoû - 9:37

Citation :
CONGRATULATIONS ! tu as réussi à passer l'épreuve que tant d'étudiants redoutent ; seulement 11% de candidatures ont la chance d'aboutir sur une réponse positive ! Mais le pire reste à venir... Maintenant que tu es un étudiant de Brown à part entière, il va falloir filer faire ton story book, afin d'y construire tes liens, répertorier tes rps, et autre trucs divers. Aussi pense à créer ton ask.me afin que tous les petits curieux puissent venir te poser des questions ou commenter ta petite vie. sourcil Ah et aussi si t'es un accro au telephone, il y a pour toi la partie cell phone ! (ici)
File donc vite remplir les liens URL correspondants dans ton profil.

Une chose que tu ne dois pas perdre de vue, à Brown : la greek life est une chose primordiale. C'est pourquoi, si tu n'es encore qu'un petit lamb tu devras vite choisir une confrérie et tenter de l’intégrer lors des rush week (pour plus d'explications). Si pour toi la vie de bizut, est une affaire passée, sache que la course au points débute et qu'il faudra t'y adonner longuement pour empocher de nombreuses récompenses (plus de détails).

N'oublie pas de veiller au panneau d'affichage où toutes les annonces importantes y seront annotées. Et surtout n'hésite pas à consulter le guide des paumés au besoin. Enfin si tu es perdu, utilise le plan de la ville, confectionné pour ceux ne sachant pas trop où RP.

Nous te souhaitons une bonne année universitaire parmi nous. Allez ! Au travail.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



ROBILEY ❝ Je pense qu'on le sait à la seconde. Au tout premier regard. Quand tout ce qui se passe après cet instant est la preuve qu'on ne s'est pas trompée, que c'est bien la vérité. Soudain, cette plénitude inouïe ballait le vide qu'on a toujours connu. ❞
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Esther ou la fille qui ne disait rien.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Esther ou la fille qui ne disait rien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» N'écoutant que son courage qui ne lui disait rien... [PV Jana]
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PROVIDENCE – BÊTA HOUSE ::  :: Entretien avec le doyen :: Dossiers Acceptés-