LA RUSH WEEK EST OUVERTE
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER POUR PBH (CLIQUEZ)
On vous rappelle que pour créer un DC il vous faut envoyer un MP au Doyen afin d'avoir l'approbation des admins. Si un DC clandestin est découvert, il sera automatiquement supprimé. Merci !

Partagez | 
 

 Jamie ♡ C'est fou comme les personnes changent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


« Invité »



MessageSujet: Jamie ♡ C'est fou comme les personnes changent.   Lun 30 Avr - 18:16

Jamie & Nicolai
Ron Pope.A drop in the ocean. A change in the weather. I was praying that you and me might end up together. It's like wishing for rain as i stand in the desert. But I'm holding you closer than most,Cause you are my heaven.❞ © CJ.POMME'


Encore une soirée calme où je n’allais rien faire comme souvent d’ailleurs. Mes amis restaient chez eux pour se reposer et être en forme pour jouer au poker pendant plusieurs nuits de suite. J’avais qu’une seule envie c’était de sortir mais avec qui ? Il était déjà tard et tout le monde dormait enfin tous les intellos dormaient. Je me levais de mon lit pour prendre mon ordinateur portable et je me connectais sur twitter. Plusieurs personnes parlaient d’une petite soirée tranquille et les Alpha avaient bien évidemment le droit de venir. Je fermais directement mon ordinateur et je me dirigeais vers mon grand dressing ou je prenais un jean ainsi qu’une chemise blanche. J’enfilais tout ça rapidement je laissais quelques boutons ouverts laissant une belle vue aux demoiselles. J’enfilais aussi mes chaussures, je prenais mon casque et mes clés ainsi que de l’argent et je descendais du dortoir. Je sortais dehors et je montais sur ma moto, j’enfilais le casque et mis de suite le contact avant de partir rapidement. Quelques minutes après j’arrivais à l’endroit indiqué et la musique se faisait entendre ainsi que les rires et les chants. Je descendais alors de la moto la laissant à la surveillance d’un gardien qui se trouvait dehors. Je me présentais et en quelques minutes je me retrouvais à l’intérieur, la musique était énormément forte et l’alcool coulait à flots.Déjà pas mal de jeunes étaient morts et allongés au sol, tandis que d’autres continuaient à boire et ne cherchaient même plus à descendre du tabouret. Un léger sourire sur mes lèvres et je marchais tranquillement dans cette grande pièce soudain quelqu’un me tirait. Je me retrouvais contre une belle brune et là une voix une micro s’élevait et annonçait les règles du jeu. Chaque fois qu'on entendait un « bip » il fallait changer de cavalière ou de cavalier. La musique se remettait et on commençait à danser doucement puis plus rapidement. Je ne connaissais pas cette petite brune, je ne savais pas dans quelle confrérie elle était et à vrai dire je m’en foutais. Je voulais juste m’amuser et non faire la guerre ce qui ne servait à rien. La danse devenait de plus en plus chaude et la température augmentait un peu plus chaque seconde. La demoiselle promenait ses mains un peu partout et elle avait décidé de commencer à déboutonner ma chemise. Le son retentit et la demoiselle disparaissait d’un seul coup, j’en pris une autre au vol sans faire attention à son visage et je commençais à danser avec elle. C’est en voyant son visage que la joie qui se trouvait en moi partait d’un seul coup, je me retrouvais en face de Jamie.Cette demoiselle que j’avais rencontrée en vacances et qui du jour au lendemain me snobait et m’évitait en permanence. Je ne savais même pas ce qu’elle venait faire ici et je ne savais encore moins pourquoi elle se comportait ainsi avec moi. Je continuais à danser avec elle sans rien dire, mon corps se trouvait contre le sien mais celle-ci regardait ailleurs. J’avais bien compris qu’elle n’avait aucune envie de me parler et pourtant elle allait devoir le faire. J’arrêtais de danser et empoignais sa main et je la tirais doucement dehors qu’elle le veuille ou non. Je la lâchais une fois dehors, je marchais dans la nuit le long du trottoir sans rien dire. On arrivait tranquillement au parc, je marchais en direction d’un banc et quand j’en trouvais un je posais mes fesses dessus. Je regardais la demoiselle qui venait de s’arrêter à quelques mètres de moi. Elle ne disait rien et elle ne bougeait plus, je n’étais peut-être pas le meilleur homme qu’il y avait sur terre, mais je ne lui avais pas fait grand-chose.

Un léger soupire sortait de ma bouche et je me relevais me mettant face à elle, je la fixais attentivement dans les yeux. Je m’avançais encore d’un pas vers elle pour enfin m’arrêter. Je réfléchissais à ce que j’allais bien pouvoir lui dire, cela faisait des années que je ne l’avais pas vu. Mais vue ce que j’en avais entendu elle avait complètement changé, ce n’était plus la jeune Jamie que je connaissais. Elle buvait comme un trou et elle avait même couché avec un de ses professeurs et elle avait fini au commissariat. Je tournais un instant la tête en repensant à tout cela, je n’arrivais pas y croire elle était devenu comme une Barbie qui voulait se faire montrer… Je reposais mon regard sur elle et d’une voix assez froide et forte je lui disais : « Pourquoi tu me snobes du jour au lendemain ? Qu’est-ce que j’ai faits pour mériter ça ? Tu n’étais pas ainsi avant. Je ne te reconnais plus depuis tout ce temps. Je ne t’ai pourtant rien fait… ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Jamie O. Sanders »


~ Dépot de candidature : 14/04/2012
~ Bavardages : 1861

~ Job : « Promeneuse de chiens. »
~ Gps : « Mars-Made → casino. »


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
60/100  (60/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
35/100  (35/100)
MessageSujet: Re: Jamie ♡ C'est fou comme les personnes changent.   Mar 1 Mai - 12:50



« Sanders ! Bouge toi ! On va être en retard ! » Lui c'était Parker, le gars avec qui je ' sortais ' une fois tous les mois. Physiquement, il était canon : qui plus est, les irlandais pures souches, moi, ça m'avait toujours attirée. Mais j'en restais là. Il faisait parti des KAPPA, une confrérie qui me déplaisait et pourtant, je sortais avec l'un de leur meilleur membre. De toute évidence, personne ne se rendra compte que je l'accompagnerai puisque je saurai le larguer au bon moment. Certes, je lui avait promis de lui tenir compagnie durant toute la soirée sauf que je ne suis pas une femme qui tient ses promesses, hélas. « J'arrive ! Deux secondes ! » Je m'étais accaparée sa salle de bain, le temps de m'habiller, me pomponner et tout le toutim. En tout, cela ne m'avait pris 'que' deux heures alors qu'en temps normal, je rajouterai bien une heure supplémentaire. Mais étant donné qu'il ne s'agissait pas d'une occasion particulière, je ne voyais pas pour quelle raison je devais paraître sur mon trente-et-un ans.
Soupirant une énième fois, je rangeais tout mon b*rdel, laissant cependant ma trousse de toilette sur les rebords du lavabos avant de prendre mes escarpins en mains et sortir, fin prête, de la salle de bain. A pas feutrés, je dévalais les marches d'escaliers pour me rendre sur le perron où m'attendais mon Irish préféré. « Excuse-moi, j'ai .. pris mon temps. » C'est le moins que l'on puisse dire. Mes lèvres s'ornèrent d'un large sourire tandis que mes yeux restèrent rivés sur ceux du rouquin. Les hommes ne pouvaient résister à cette mine si innocente que je leur tirai lorsque j'étais en faute. « Ca va. On s'casse. » Il m'empoigna la main et me dirigea vivement vers sa voiture, dont les portes étaient déjà ouvertes. Me relâchant, il contourna le bolide - une ancienne chevrolet Impala toute retapée, oui oui, rien que ça ! - avant de prendre les commandes et de démarrer, en trombe.

Cette petite ascension ne dura que quelques minutes, juste le temps pour moi de remettre mes escarpins et de sortir de sa voiture. Pour la petite info, Parker avait été invité à une soirée - réservée à un cercle d'étudiants assez restreint - et m'avait donc proposé de l'accompagner. Etant toujours partante pour faire la fête, je n'avais pas refusé son invitation. La soirée se tenait non loin de Blackstone Park, dans une petite salle des fêtes spécialement aménagée pour l'occasion. Cramponnant l'avant-bras du jeune homme, nous nous dirigions tranquillement vers l'entrée de la salle ; moi avec ma jolie petite robe corail, lui avec son jean troué et son haut délavé. J'aurai peut-être dû lui préciser que j'aimais sortir avec les hommes élégants et non avec des ploucs. J'étais très exigeante sur l'apparence vestimentaire mais il fallait croire que Parker s'en contrefichait, comme la majeure partie des hommes. « Je vais nous chercher à boire, je reviens. » Ses lèvres papillonnèrent vers ma joue droite tandis qu'un frisson me parcouru au même moment. Je le gratifiais d'un franc sourire avant de me diriger vers la piste de danse. Des couples dansaient, mouvaient au rythme de la musique plutôt entraînante. J'avais envie de faire de même lorsqu'un bruit strident retentit. Désorientée, je me retrouvais entre les bras d'un grand malabar qui me faisaient des sourires et autres clins d'oeils aguicheurs. Compactée contre lui, je ne comprenais pas vraiment ce qu'il m'arrivait. Tout ce que je savais était qu'il fallait que je danse quelques instants avec cet individu avant de changer de partenaire.

Nouveau son, nouvelle alerte. Le costaud me relâcha et tendit finalement ma main en direction d'un nouveau partenaire qui se cala tranquillement contre moi. « Wildworth.. » Son nom était sorti avec un automatisme tel que j'en fus moi-même étonnée. Mes yeux restèrent plantés dans les siens alors que nous pivotions avec style et élégance sur la piste. J'en avais complètement oublié Parker qui devait siroter son verre aux abords du buffet ou alors, contempler le triste spectacle qui s'affichait. Quant à moi, j'étais déboussolée. J'avais vraiment envie de me barrer d'ici sauf que Wildworth me tenait d'une poigne assez ferme. Pourtant, il semblait avoir saisi mon désintéressement et c'est, avec soulagement, qu'il me relâcha ... Pour mieux m'entrainer avec lui dans sa course. « Wildworth, lâche moi ! » Il se dirigea vers l'extérieur, agrippant toujours avec fermeté mes doigts. S'il ne me lâchait pas dans les cinq minutes à venir, il allait certainement se prendre un coup de Louboutin en pleine face. Il savait parfaitement où il est allait, maitrisant plutôt bien les lieux avoisinants apparemment. Je jetais un regard par-dessus mon épaule, la salle des fêtes étaient plutôt loin à présent ... Dommage. Je ne savais pas ce qu'il mijotait mais son attitude m'exaspérait déjà. « Pourquoi tu me snobes du jour au lendemain ? Qu’est-ce que j’ai faits pour mériter ça ? Tu n’étais pas ainsi avant. Je ne te reconnais plus depuis tout ce temps. Je ne t’ai pourtant rien fait… ». Sa voix résonnait dans la pénombre tandis qu'il prit place sur l'un des nombreux bancs disponibles. Croisant les bras, je fis quelques pas pour me retrouver face au brunet, lui jetant un regard glacial, comme je savais particulièrement les lancer. « Oh bonsoir Wildworth ! Moi aussi, je suis ravie de te revoir et je vais très bien. » J'ironisais, comme toujours. Lâchant un soupir, je renchéris, détournant mon regard du sien. « C'est pas malin de vouloir régler ses comptes maintenant. Je m'amusais bien moi à cette petite soirée ... avant que tu viennes à la gâcher. » Ma voix était froide, blessante mais honnêtement, je m'en foutais. Nicolai m'avait suffisamment déçue pour que je n'arrête de le ' snober du jour au lendemain '.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━
'CAUSE BABY AFTER ALL, YOU'LL NEVER FORGET MY NAME.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Jamie ♡ C'est fou comme les personnes changent.   Mar 8 Mai - 12:08

Jamie & Nicolai
Ron Pope.A drop in the ocean. A change in the weather. I was praying that you and me might end up together. It's like wishing for rain as i stand in the desert. But I'm holding you closer than most,Cause you are my heaven.❞ © CJ.POMME'


Qui aurait cru que j’allais tomber sur l’une de mes ex de vacances ? Je m’en rappelais comme si c’était hier, je l’avais toujours apprécié même après qu’on ne soit plus ensemble. Mais là du jour au lendemain elle m’évitait et elle faisait genre de ne plus me connaitre. Le genre de chose qui m’énervait assez rapidement, en plus de ça je n’avais même pas d’explications. C’était le moment que j’en sache un peu plus, cette soirée était plutôt bien partit. J’espérais pouvoir la trouver ici, en même temps il n’y avait que des filles de sa confrérie donc… Je dansais un peu avec tout le monde jusqu’au jeu ou je commençais à danser un peu chaudement avec l’une des demoiselles. Je ne la connaissais pas et je n’allais pas chercher à le savoir, venu au bruit très strident et je changerais de cavalière. J’attrapais le bras d’une demoiselle et je tombais alors face à Jamie. Qu’elle chance c’était elle que je voulais voir et je n’allais pas la laisser partir aussi facilement qu’elle n’est venu. Je dansais avec elle mais celle-ci n’était pas intéressée et à vrai dire moi non plus, quelques secondes avant que le bruit sonna de nouveau j’attrapais le poignet de la belle et je l’obligeais à marcher derrière moi. On sortait de la salle et je marchais tranquillement comme si rien ne s’était passé. Je savais parfaitement ou je voulais aller, le parc un endroit paisible et où on pouvait parler tranquillement. Je me posais tranquillement sur le banc la regardant marcher, elle n’avait pas tellement changé depuis ces années. Toujours très élégante et gracieuse enfin bref elle devait en faire tomber plus d’un. Par contre son caractère avait changé et elle était devenue très différente de celle que je connaissais. J’ai appris pas mal de chose sur elle, au début je pensais que tout ça n’était que des conneries et des rumeurs mais au final non. C’était bien vrai, c’était bien la Jamie avec qui j’étais sorti qui avait fait ça… Un léger soupire à ces remarques et je tournais un instant la tête pour reposer mon regard assez noir à celle-ci avant de me relever. Je m’étais mis en face d’elle les bras croisés sur mon torse et je ne bougeais plus. Elle me dégoutait de jour en jour de seconde en seconde et de minute en minute et pourtant je voulais savoir. Savoir pourquoi elle était devenue ainsi depuis tout ce temps, qu’avais-je pu bien lui faire pour qu’elle réagisse ainsi avec moi ? Un léger rire sortait de ma bouche, enfaite je rigolais de ces paroles si stupides qu’elle venait de lancer. On dirait une gamine, enfaite c’était ce qu’elle était au final elle n’avait pas murît. Je reculais de quelques pas pour aller marcher et m’arrêter à quelques mètres d’elle. C’était au final une mauvaise soirée qui allait débuter, la rage commençait à venir en moi. Je me retournais face à elle pour au final ouvrir ma bouche, ce que je disais sortait droit du cœur. Ma voix avait totalement changé, le calme n’était plus présent en moi il ne restait plus que de l’énervement. « Ah oui c’est vrai, tu t’amuse bien à coucher avec tes professeurs. Une réputation de merde qui te suit partout même si tu voudrais qu’elle te lâche. Finir au commissariat pour être au final viré de ton université. Classe comme fille. » J’avais appris pas mal de chose sur son sujet, en effet peut-être que je ne la voyais pas mais je suivais un peu son parcours. « Au faite si je gâche tellement ta soirée, tu n’a rien fais pour m’empêcher de t’amener ici. Et encore une fois je t’ai lâché la main et tu n’es pas parti tu es encore là. Tu te contredis tellement… » Un léger sourire s’affichait sur mes lèvres pour au final bouger de nouveau et me poser contre la fontaine et regarder attentivement Jamie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Jamie O. Sanders »


~ Dépot de candidature : 14/04/2012
~ Bavardages : 1861

~ Job : « Promeneuse de chiens. »
~ Gps : « Mars-Made → casino. »


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
60/100  (60/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
35/100  (35/100)
MessageSujet: Re: Jamie ♡ C'est fou comme les personnes changent.   Sam 12 Mai - 10:09



Il m'avait agrippé fermement la main et m'avait obligée à le suivre jusqu'à l'extérieur de la bâtisse. Après quoi, s'ensuivit une marche infernale jusqu'au parc le plus proche. Heureusement, tout contact avait été brisé et je pus soigneusement malaxer mon poignet quelque peu rougeâtre. Que me voulait-il ? Je n'avais plus rien à lui dire. Il m'avait déçue plus d'une fois en cessant de me donner de ses nouvelles : j'avais compris la leçon. Mes escarpins s'enfonçaient dans la mousse, les recouvrant de terre et d'herbes. Déplaisant. Encore quelques mètres et le brunet finit par se poser sur un banc, face à une fontaine dont l'eau était plus propre que les ornements. A la traîne derrière, j'hésitais à m'avancer vers lui. Je n'étais pas du genre à abandonner mais là, j'avouais que la situation m'agaçait. Sans compter que je m'amusais bien à cette fête et voilà que Wildworth faisait des siennes. Apparemment, Nicolaï désirait des explications. Çela tombait plutôt bien puisque j'en recherchais également. Depuis tout ce temps, il avait fini par me donner signe de vie. J'étais flattée ou peut-être dégoutée. Beaucoup de sentiments se mélangeaient : de la haine, de la colère, de l'arrogance ... mais pas de la sympathie. Il pouvait d'ailleurs y faire une croix.

La conversation débuta. Comme à mon habitude, je restais égale à moi-même et ne comptais absolument pas me laissé marcher sur les pieds par lui. Premier pique lancé : il gâchait ma soirée. Ce n'était pas une première, il avait probablement l'habitude de venir régler ses comptes en pleine fête. Pas moi. Je lâchais un soupir, m'avançant tranquillement vers le banc mais ne préférant pas m'y asseoir. Bras croisés, je plongeais mon regard noisette dans celui du brunet, tentant d'adopter une expression neutre malgré les quelques souvenirs qui surgissaient à nouveau de mon esprit. Autrefois, on s'était bien amusé mais cela avait été de courte durée, hélas. « Ah oui c’est vrai, tu t’amuses bien à coucher avec tes professeurs. Une réputation de merde qui te suit partout même si tu voudrais qu’elle te lâche. Finir au commissariat pour être au final viré de ton université. Classe comme fille. » Je déglutis tandis que mon regard le toisait depuis la fontaine où il s'était juché. Comment savait-il tout ça ? Je tâchais de prendre sur moi mais honnêtement, je fustigeais. Haussant les sourcils, je finis par reprendre la parole, calmement. « Comment sais-tu ça ? Personne n'est au courant de mon ... passé. T'as franchement intérêt de te la boucler là-dessus car je ne cherche pas à avoir des ennuis ! » Ce qui était véridique. Je voulais enterrer mon passé, ne plus en entendre parler. Était-ce trop demander à Wildworth d'être compatissant à mon égard ? Peut-être. Mais une fois encore, il n'avait pas à ... connaître toutes ses informations à mon égard. « Au faite si je gâche tellement ta soirée, tu n’a rien fais pour m’empêcher de t’amener ici. Et encore une fois je t’ai lâché la main et tu n’es pas parti tu es encore là. Tu te contredis tellement… » Je rabaissais mon regard, m'avançant sagement jusqu'à sa position. Me mettant à l'écart, je le dévisageais longuement. Toujours aussi arrogant et prétentieux. Il allait finir par en devenir détestable. « Tu perds ton temps à traîner ici. Tu vas pas me faire un interrogatoire, c'est .. stupide. »

Spoiler:
 

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━
'CAUSE BABY AFTER ALL, YOU'LL NEVER FORGET MY NAME.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Jamie ♡ C'est fou comme les personnes changent.   Ven 20 Juil - 16:18

Jamie & Nicolai
Ron Pope.A drop in the ocean. A change in the weather. I was praying that you and me might end up together. It's like wishing for rain as i stand in the desert. But I'm holding you closer than most,Cause you are my heaven.❞ © CJ.POMME'


Au final, je n’avais rien demandé je voulais juste retrouver La Jamie que je connaissais auparavant. Pas cette demoiselle qui ne pensait qu’à être aimé, coucher avec les hommes. Montrer qu’elle s’en foutait de tout et qu’elle voulait oublier son passé. Je ne lui avais pourtant rien fait et elle voulait se débarrasser de moi comme ça sans raison. C’est sûr qu’on n’avait pas gardé contact, mais c’est pour mieux se retrouver par la suite non ? Un long soupire sortait de ma bouche avant que j’approche la fontaine, touchant du doigt l’eau chaude. Je tournais autour de la fontaine, réfléchissant à ce qu’elle allait pouvoir répondre. Elle qui pensait certainement que tout ça n’avait jamais été appris par qui que se soit à part elle. Un léger sourire se dessinait sur le coin de mes lèvres, je plongeais mon regard noir sur la demoiselle qui restait là sans bouger. C’était peut-être sadique ce que je lui faisais, mais après tout peut-être que lui rappeler le passer lui ferait retomber sur terre. Je n’ajoutais rien, je me posais au final les fesses parterre et le dos contre la fontaine. Je fermais doucement les yeux, me laissant bercer par la musique de l’eau. Jusqu’à ce que la voix assez froide de Jamie casse le silence. J’ouvrais directement les yeux, celle-ci n’avait plus le même regard. La voix était légèrement tremblante, je savais parfaitement qu’elle allait changer directement. J’écoutais attentivement ce qu’elle disait, elle enchainait rapidement les phrases pour laisser de nouveau un blanc.

« Comment je le sais ? C’est un petit secret. Je pourrais facilement détruire ta réputation en peu de temps. Tu sais, tu peux me dire tu n’as que des paroles pas de preuves. Pourtant j’en ai, à vrai dire c’est passé sur internet avant que tout soit effacé du jour au lendemain. Les photos qui sont passées et qu’on été prises pendant cette soirée. Tu sais c’est si facile de tout ressortir… Pourquoi je fermerais ma gueule ? Après tout tu n’a rien à me demander, car nous ne sommes plus amis ! » Ma voix était toujours la même depuis le début jusqu’à la fin. Je ne voulais pas dire franchement qu’elle me manquait, que c’était le bon temps avant. Je ne voulais pas avoir une réputation d’un faible, d’être un homme qui aime désespérément une ex de vacance. Non je voulais garder toujours cette réputation, être un homme fort qui a un cœur de pierre. Pourtant c’était plus fort que moi, je voulais savoir pourquoi elle était devenue ainsi avec moi. Je regardais autour de moi, elle s’était approchée un peu plus de moi. Laissant toujours au moins trois mètres entre nous deux, qu’est-ce qu’elle craignait au final ? Elle lâchait encore quelques mots. Je soupirais et cette fois-ci je me relevais allant en sa direction. Je m’arrêtais à un seul mètre environ je plongeais mon regard dans le sien et je ne disais rien. Je laissais le temps passer, j’espérais une autre réponse de sa part. Ce n’était pas une fille facile en tout cas sur ce point là elle n’avait pas tellement changé. Bref, elle ne voulait pas parler plus ? Pas de problème, j’allais clairement lui expliquer. « Tu sais quoi ? Je voulais essayer de comprendre pourquoi ce n’est plus comme avant. Mais tu n’as pas l’air de tellement comprendre. Je ne vais plus chercher à essayer de réparer les erreurs que j’ai du faire. C’est fini, si tu préfère qu’on soit dans le négatif et bien restons ainsi. » Je passais alors à côté d’elle, une main frottant mes cheveux noirs. Je marchais jusqu’à l’entrée du parc pour au final m’allonger sur l’un des bancs.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Jamie O. Sanders »


~ Dépot de candidature : 14/04/2012
~ Bavardages : 1861

~ Job : « Promeneuse de chiens. »
~ Gps : « Mars-Made → casino. »


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
60/100  (60/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
35/100  (35/100)
MessageSujet: Re: Jamie ♡ C'est fou comme les personnes changent.   Mar 31 Juil - 17:56

« Comment je le sais ? C’est un petit secret. Je pourrais facilement détruire ta réputation en peu de temps. » Pour le coup, je ne le croyais pas. Ma réputation était déjà fondée, je n'avais pas de soucis à me faire ; je veux dire que ... Tout le campus savait que Jamie Sanders était réputée pour ses frasques et sa langue bien pendue. Il est clair que même si Nicolaï désirait modifier mon ' parcours ', ce dernier s'avérait interchangeable. Il était trop tard pour revenir en arrière, le comprenait-il ou devrai-je m'efforcer de le lui faire rappeler ? « Tu sais, tu peux me dire tu n’as que des paroles pas de preuves. Pourtant j’en ai, à vrai dire c’est passé sur internet avant que tout soit effacé du jour au lendemain. Les photos qui sont passées et qu’on été prises pendant cette soirée. Tu sais c’est si facile de tout ressortir… » Les photos de cette fameuse soirée où j'avais été pris en flagrant délit de baisers enflammés envers l'un de mes enseignants universitaires. J'avais passé un sale quart d'heure à tenter de justifier mon cas, osant raconter que les clichés auraient pu être trafiqués. Seulement, j'avais menti, lâchement, afin d'éviter l'ultime sanction c'est-à-dire le renvoi. Je n'y avais pas échappé et avais du faire mes valises le lendemain. Par la même occasion, mes parents avaient décidé de m'éjecter du domaine familial, me forçant à passer un séjour anticipé chez ma tante. Retenant ma colère, je n'avais déversé aucune larme mais ma déception avait été grande sur mon visage. Finalement, j'avais atterri à Providence au sein d'une toute nouvelle université, laissant de côté mon passé peu glorieux tout en espérant qu mes vieux démons n'en viennent pas à ressurgir. La douleur de quitter les gens que l'on aime avait été meurtrière ; pourtant, la plaie s'était peu à peu cicatrisée à mesure que je gravissais une nouvelle fois les échelons de la popularité à Brown. Plus les gens m'adulaient et plus je reprenais le sourire. Qu'en sera-t-il lorsque tout ce petit monde viendra à s'écrouler autour de moi ? Je n'osais pas y penser, me contentant du présent. Dorénavant, il fallait simplement que j'aille de l'avant. « Tu ne représentes rien ici Wildworth alors ne tente rien qui puisse nuire à ta petite personne. » Mes paroles sonnaient comme du venin dans la gueule d'un serpent. Je pouvais être cinglante lorsqu'il s'agissait de ' ma réputation ' et apparemment, Nicolaï en voyait déjà les couleurs. « Quant à ses photos, tu peux très bien dire à quiconque que j'étais bourrée aux côtés d'un prof, les autres étudiants s'en ficheront. Tu sais pourquoi ? Car ici, ils savent très bien de quoi je suis capable et me considèrent même comme la salope du coin. » Décroisant mes bras, j'effectuais quelques pas sur le tapis d'herbes, me postant face à la fontaine qui continuait de rejeter quelques filets d'eau. « Pourquoi je fermerais ma gueule ? Après tout tu n’a rien à me demander, car nous ne sommes plus amis ! » Le silence s'installa une fois de plus. Nostalgique, je me plaisais à contempler les ondes d'eau qui se formaient dans le bassin. Au loin, la musique battait son plein, me faisant remarquer que j'étais confinée dans ce trou plutôt que dans la salle des fêtes. « T'as raison, nous ne sommes plus amis. » Simple à dire puisque cela s'avérait véridique. Nous n'étions plus autant intimes qu'autrefois ; cela aurait pu me toucher auparavant mais plus maintenant. Apparemment, mon cœur s'était forgé en pierre et personne ne serait foutu de le (re)prendre. Ainsi soit-il. « Tu sais quoi ? Je voulais essayer de comprendre pourquoi ce n’est plus comme avant. Mais tu n’as pas l’air de tellement comprendre. Je ne vais plus chercher à essayer de réparer les erreurs que j’ai du faire. C’est fini, si tu préfère qu’on soit dans le négatif et bien restons ainsi. » Je le vis s'approcher de moi, frôlant mon avant-bras. Machinalement, j'attrapais son épaule, le forçant à me faire face. Je plongeais un bref instant mon regard dans le sien avant d'enchaîner, subitement. « Je suis plus comme avant Nicolai. Je suis plus celle que tu as connu. J'ai fait des mauvaises choses, des mauvais choix et j'assume complètement. Je veux pas qu'on en arrive à se détester, c'est absolument pas ce que je recherche. » Hésitante, je finis par relâcher son épaule, longeant son bras pour venir effleurer sa main. Bras ballants, je me contentais de lui lancer un énième regard avant de prendre place sur le rebord en pierre qui contournait le bassin aquatique. J'avais été franche envers lui, trop peut-être. Qu'importe, il méritait des explications face à mon nouveau comportement.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━
'CAUSE BABY AFTER ALL, YOU'LL NEVER FORGET MY NAME.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Jamie ♡ C'est fou comme les personnes changent.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jamie ♡ C'est fou comme les personnes changent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Dix millions de personnes paient l’irresponsabilité de ceux qui gouvernent en Ha
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PROVIDENCE – BÊTA HOUSE ::  :: Wayland Square :: Blackstone Park-