LA RUSH WEEK EST OUVERTE
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER POUR PBH (CLIQUEZ)
On vous rappelle que pour créer un DC il vous faut envoyer un MP au Doyen afin d'avoir l'approbation des admins. Si un DC clandestin est découvert, il sera automatiquement supprimé. Merci !

Partagez | 
 

 RAF & TRIX ›› take a walk on the wild side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« Trixie K. Blake »


~ Dépot de candidature : 27/04/2012
~ Bavardages : 130


MessageSujet: RAF & TRIX ›› take a walk on the wild side    Mar 8 Mai - 21:02


take a walk on the wild side


Dix-huit heures. La journée était finie. Enfin. Trixie posa son stylo et soupira bruyamment, elle avait la tête en compote. Autant elle pouvait avoir des journées franchement allégées, comme la veille où elle n’avait eu que deux pauvres heures de cours, autant aujourd’hui elle s’était enchainée sept heures d’affilées. De l’histoire, de l’histoire et encore de l’histoire. Oh oui elle aimait ça, vraiment. Mais là tout de suite, elle saturait. Ca faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas fait une journée de cours aussi complète. En règle générale, elle passait volontiers les premières heures de la matinée pour finir sa nuit, suite à une soirée un peu trop arrosée… Ou alors elle séchait les dernières, suite justement à un réveil beaucoup trop matinal qui l’empêchait d’être réellement concentrée dans ce qu’elle faisait.
Son sac sur l’épaule, Trixie était prête à prendre la sortie lorsqu’une voix la stoppa. « Hey Trix’, une balade en ville ? » Sans réellement réfléchir, la jeune australienne accepta la proposition de son amie. Elles iraient sans doute boire un voir, une petite promenade, elle prendrait le chemin du retour. Ca ne pouvait que la faire souffler un peu.

Le soleil était toujours présent, les journées –et les soirées- d’été pointaient le bout de leur nez. Le soleil se couchait plus tard et il devenait agréable de se promener à cette heure de la journée sans se presser. Une heure à se raconter les potins de l’université ou de Providence en générale. Les derniers coups du barman et les dernières frasques des Kappas, la dernière beuverie des Iotas et le manque d’amusement apparent des Lambda. Tout y passait. Filles et mecs, pas de jaloux, confréries ou non. Elles étaient dingues des ragots et sans doute les meilleures pour les colporter, même si Trixie finissait toujours par vouloir savoir la vérité.
Les deux étudiantes finirent par quitter la terrasse qu’elles avaient investi depuis un moment maintenant, préférant –pour une fois- jouer les jeunes filles sages et peut-être espérer se motiver à relire quelques-unes de leurs notes. C’était loin d’être gagné, mais ça valait le coup d’essayer. A peine eurent-elles fait quelques pas que la jeune Australienne se stoppa nette, son amie se demandant même ce qui lui arrivait. Seulement aucun son ne semblait vouloir sortir de la bouche de la jeune femme. Les yeux plissés, elle était concentrée, fixée, sur quelque chose –ou plutôt quelqu’un- étant un peu plus loin. Non, ce n’était pas possible. Etait-ce au moins bien lui ? Après tout, ça datait déjà de cet été… Non pas qu’elle ait la mémoire aussi courte, mais il était loin, ça n’avait été qu’une nuit. Mais quelle nuit. La jeune Blake reporta alors distraitement son attention sur son amie, avant de nouveau tourner la tête. « Je… J’te laisse ici désolée, j’avais oublié, j’ai encore quelque chose à faire. » lacha-t-elle en souriant. Après quelques instants son amie finit par acquiescer la laissant ainsi seule avec son interrogation.

Trixie s’avança alors quelque peu, histoire d’être bien sûr qu’il s’agissait de ce Lieutenant rencontré quelques mois plus tôt. Une rencontre des plus étonnantes… Et des plus amusantes il fallait l’avouer. Le dénouement avait aussi été des plus remarquables. Puis ils étaient tous deux retournés à leur vie. Elle, d'abord en Australie avant de rejoindre Brown, et lui, sur un des vaisseaux de la flotte. Mais que faisait-il là ? N’était-il pas censé, justement, être au beau milieu de l’océan, ou à quai dans l’un des grands ports de la Côte Est ? Parce que, le port de Providence n’était franchement pas réputé comme tel.
L’Australienne s’avança encore à peu, jusqu’à n’être qu’à quelques pas de lui. Elle était hésitante et c’était loin de lui ressembler. Mais au bout de quelques secondes, elle se lança. « Rafael ? » lâcha-t-elle en attendant qu’il se retourne. Aucun doute, c’était bien lui… Et elle était partagée entre l’excitation et surtout l’interrogation. Mais rapidement, un sourire amusé se dessina sur ses lèvres.


Spoiler:
 


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



❝ your soul is haunting me and telling me
that everything is fine, but i wish i was dead ❞


Dernière édition par Trixie K. Blake le Dim 5 Aoû - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Rafael P. Seacrest »


~ Dépot de candidature : 27/03/2012
~ Bavardages : 955

~ Gps : Au Comi Con déguisé en Deadpool


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
14/20  (14/20)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
12/20  (12/20)
MessageSujet: Re: RAF & TRIX ›› take a walk on the wild side    Dim 27 Mai - 13:20


take a walk on the wild side


Ce n'était pas parce qu'il n'avait pas encore reçu de sms concernant la dite fête du prochain week-end que le kappa fort en gueule s'était retranché dans les quartiers huppés, de mauvais poil et surtout très désappointé. Rafael Patch Secreast, redevenu à cette heure le beau-fils prodigue de Wellington le boursicoteur, errait le long de Wayland Square. Troublant changement de personnalité, l'étudiant s'était glissé un trench coat soigneusement confectionné, histoire de renier pour quelques heures ses frères sous l'effet de la colère. Non pas qu'il n'était plus apprécié à sa juste valeur: bien au contraire, ce kappa savait faire preuve d'une totale désinvolture lorsqu'il y mettait tout son cœur. Mais pour l'heure, une toute autre tache méritait sa pleine attention et déjà nerveux, il scrutait par intermittence la trotteuse logée à son poignet. Un bonnet juché sur son crane, il souhaitait néanmoins se fondre dans la masse. C'était bel et bien la première fois que son beau-père se déplaçait en personne pour aller à la rencontre de sa progéniture désavouée. Jamais Wellington n'aurait souhaité le faire participer dans ses actions mais son unique descendance se révélant être du sexe opposé, il s'était résigné à acheter l'amour et le respect de ce gosse non désiré. Encore une fois ses yeux se posèrent sur le cadran d'une DG bon marché lorsqu'il prit la décision d'attendre un peu plus loin, à l'écart de cette foule. L'étudiant traversa contre toute attente la chaussée pour s'installer à la terrasse d'un café juste en face du point de rendez-vous que l'on lui avait indiqué. Depuis son poste d'observation, Rafael jouissait d'une vue d'ensemble sur les allées et venues des passants à l'autre bout de l'avenue. Il attrapa le quotidien qu'un client avait volontairement abandonné derrière lui et il en entama la lecture, ne faisant cas des quelques mares de café entachant les pages froissées, son regard toisant la bordure pour se projeter bien plus loin que la rubrique nécrologique de Providence. Enfin, après quelques minutes, ses yeux se figèrent sur une berline qu'il reconnu et qui naturellement stationna à quelques mètres. Il espéra un instant que, ne le voyant pas, elle ne finisse par passer son chemin. Mains un soupir de déception s'échappa de ses lèvres lorsqu'un homme d'une outrageante prestance en émergea. La frisure cendrée courant le long de ses tempes alliée à ses traits marqués par des années de labeur ne lui donnait que d'autant plus de charme. Cet homme d'affaires dépassait la cinquantaine et pourtant, il lui arrivait souvent d'être approché par des jeunes femmes. C'était à la limite s'il ne recevait pas plus d'attention que Rafael de leur part d'où ce malaise lorsque les deux hommes venaient à se rencontrer en public.

" J'ai failli ne pas te reconnaitre habillé de ces frocs " " C'était bien le but... " Le nouvel arrivant, gardant son sang froid coutumier, s'installa en face de l'étudiant qui continuait de lire les gros titres encore plus attentivement qu'auparavant. Il fit signe à la serveuse de les rejoindre dans le simple but de commander et un joli brin de fille vint à leur rencontre, se faufilant entre les tables un calepin à la main. Patch releva une seconde les yeux sur son aïeul et sourit, non étonné de l'avoir surpris à reluquer la mini-jupe de leur hôtesse. " Cafés, longs, sucrés, deux." La comparait-il à sa blondasse de secrétaire incapable de saisir une phrase de plus de cinq syllabes? Durant quelques secondes Seacrest l'eut cru et dès qu'elle eu le dos tourné, Wellingthon replongea son regard sur son par choque arrière puis en revint au but de sa visite. " J'ai besoin de toi à la semaine proch... " " J'peux pas, partiels. " L'atmosphère changea subitement juste après l'évocation de cette excuse bidon. " Ecoute bien jeune branleur, joue pas au plus futé. Tu viendras, tu le dois à ta mère. " A ses paroles, l'étudiant le fusilla du regard et en quelques mots, le déplacement de Wellington trouva de sa raison. Le jeune abdiqua de ses yeux fuyants, roulant de nouveau sur les pages froissées du Daily Buggle quand le portable de son ainé vibra soudainement. " Le temps est un luxe que certains n'ont pas " trouva-t-il a redire avant de le porter à son oreille tout en quittant la table. Quelques secondes après et une fois seul, Rafael lâcha un profond soupir de soulagement. Se déplacer pour une simple réunion, ce n'était que çà. Et bien qu'il était en devoir d'aller appuyer le beau-père lors d'un énième entretien entre actionnaires, il était de nouveau redevenu le kappa sans grande valeur.
« Rafael ? » Une voix féminine légèrement familière? Le kappa ne se retourna pas de façon immédiate et resta rivé sur sa page, fouillant dans ses souvenirs afin de coller un visage à ce timbre particulier. Il se retourna au moment même où la serveuse revint derrière lui avec les deux cafés noirs. Un mouvement de recul sur sa chaise et il bouscula légèrement cette dernière, les deux tasses se déversant sur son épaule. Pris entre deux feux, le café et Trixie, Seacrest préféra essuyer rapidement les nombreuses coulures que d'affronter la curiosité de la jeune femme qu'il avait enfin reconnue à son grand désarrois. Blake, le meilleur coup d'un soir qu'il eut eu jusque là et sans doute son ticket pour la NAVY dans un futur proche. Mais aussi une jeune femme qu'il évitait soigneusement depuis son arrivée à Brown et pour cause: comment expliquer qu'un Lieutenant se retrouve aujourd'hui étudiant? Impossible sans qu'elle comprenne le poteau rose et adieu ses beaux desseins. Il associa instinctivement son visage aux trois étoiles de son père. Et par réflexe, son regard se porta en vain sur les alentours à la recherche d'un uniforme. Dans toute cette agitation, il confia bien volontiers sa veste à la serveuse éplorée qui reparti en direction des cuisines, les laissant tous deux à leurs retrouvailles. Il la détailla, curieux de cette rencontre hasardeuse, puis l'invita à prendre place face à lui. Peut-être plus tard l'inviterait-il à se rendre sur la plage en souvenir du bon vieux temps. Quelques clichés, certains gestes et le nom d'une bouteille de vin consommée ce soir là lui revinrent... " Blake. De passage seulement ou j'peux espérer te voir plus d'une nuit ? " La réponse, il la connaissait déjà. Il ne cachait plus son embarras, jouant sur la surprise comme s'il l'a voyait comme pour la toute première fois depuis un bail.


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Shinedown - - I'm Alive So you were 6 feet underneath me, I felt the pulse, I swear you moved, You're digging deep, deep down And recognized how much you had to lose
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Trixie K. Blake »


~ Dépot de candidature : 27/04/2012
~ Bavardages : 130


MessageSujet: Re: RAF & TRIX ›› take a walk on the wild side    Dim 5 Aoû - 12:54


S’il y avait bien une chose à laquelle Trixie ne s’attendait pas en se levant ce matin, c’était de croiser Rafael à Providence. A vrai dire, elle n’avait même pas espéré le revoir tout court. Ou peut-être un jour lointain, dans le même genre de circonstance que leur rencontre, sur un navire lors d’une cérémonie quelconque. Mais c’était tout. Jamais, ô grand jamais elle n’avait imaginé ou même espéré qu’elle le recroisait dans une ville abritant majoritairement des étudiants. A vrai dire, elle s’était plutôt imaginé une journée banale, à croiser et recroiser les personnes qu’elle avait l’habitude d’apercevoir depuis plusieurs mois maintenant. Peut-être aurait-elle aperçu un petit nouveau en ville ou même un des amis de son frère. Ou pourquoi pas même, une connaissance de ses parents. Après tout, ils s’étaient connus ici.
La jeune Australienne ne s’attendait tellement pas à voir le Lieutenant qu’elle avait même pensé avoir une quelconque hallucination… Sans doute dû à un besoin de s’amuser pleinement. Mais non. Après quelques pas pour se rapprocher et avoir confirmation, il s’agissait bel et bien de lui. Et visiblement, il sembla tout aussi surpris qu’elle. Il ne se retourna pas immédiatement après avoir entendu son prénom. Seulement lorsqu’il le fit, il renversa au passage les cafés que la serveuse tenait sur son plateau. Les regards étaient tournés vers ce malheureux accident, tandis que Rafael et la serveuse tentait de remettre un peu d’ordre. Trixie, elle, n’avait pas bougé. Un sourire avait pris place sur les lèvres, face à l’amusement de cette scène.

Pendant quelques instants, les deux anciens amants d’une nuit se détaillèrent. Rafael n’avait pas franchement changé. Enfin, en faisant abstraction des fringues évidemment. Trixie avait toujours aimé le hasard et ce qu’il apportait, et ce n’était définitivement pas aujourd’hui qu’elle changerait d’avis. Après quelques secondes, le Lieutenant l’invita à s’asseoir, ce à quoi elle répondit par un sourire en prenant place. « Blake. De passage seulement ou j'peux espérer te voir plus d'une nuit ? » L’Australienne ne put s’empêcher de sourire en souvenir de cette fameuse nuit passée. Posant ses coudes sur la table avant de s’y appuyer dessus, elle sourit, amusée. « C’est plutôt à toi que je devrais poser la question. » C’était lui le Lieutenant de l’US Navy qui était censé passer presque plus de temps en mer que sur la terre ferme. Et elle en connaissait un rayon niveau déplacement de la Navy, vu que son paternel y était amiral. « Je suis étudiante ici. » Lacha-t-elle finalement en haussant les épaules comme pour justifier sa présence ici. « … donc tu peux effectivement espérer me voir plus d’une nuit » En prononçant ces derniers mots, elle eut l’impression d’être projetée quelques mois en arrière. D’une certaine manière, elle avait l’impression que c’était hier. Elle pouvait encore sentir le sable collé à sa peau, tout comme le corps de Rafael, son odeur, tout comme celle du vin qui se dégageait de la bouteille qu’ils avaient entamé, le bruit des vagues, ainsi que la légère odeur d’iode qui s’en dégageait. Elle ferma les yeux un bref instant, inspirant profondément, avant de les rouvrir, son regard posé sur Rafael. « Alors… explique-moi tout… Qu’est ce qui t’amène ici ? Tu t’es perdu ? » demanda-t-elle ou amusée. « ou… La présence féminine te manquait horriblement sur ton navire ? » ajouta-t-elle en rigolant. Elle devait l’avouer, c’était agréable de le retrouver, qui plus est sur un heureux hasard. Peu importe ce qui l’avait amené ici, elle était plutôt ravie qu’il y soit. Néanmoins, elle restait curieuse des raisons de sa présence ici, et comme à chaque fois, Trixie ne serait satisfaite qu’une fois ses réponses obtenues.


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



❝ your soul is haunting me and telling me
that everything is fine, but i wish i was dead ❞
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: RAF & TRIX ›› take a walk on the wild side    

Revenir en haut Aller en bas
 

RAF & TRIX ›› take a walk on the wild side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» come and take a walk to the wild side ☆ 26.06, 20h31
» Walk on the wild side.[ Terminé ♥ ]
» Morgane O'Hara ミ Take a walk on the wild side
» Siobhan ※ take a walk on the wild side
» FELIA D. RIMENEZ ❋ Take a walk on a wild side.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PROVIDENCE – BÊTA HOUSE ::  :: Wayland Square-