LA RUSH WEEK EST OUVERTE
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER POUR PBH (CLIQUEZ)
On vous rappelle que pour créer un DC il vous faut envoyer un MP au Doyen afin d'avoir l'approbation des admins. Si un DC clandestin est découvert, il sera automatiquement supprimé. Merci !

Partagez | 
 

 edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« E. Esteban Derrenshaw »


~ Dépot de candidature : 21/05/2012
~ Bavardages : 119

~ Job : PAS BESOIN. LE FRIC COULE A FLOT !
~ Gps : SUR L'HERBE, A SOMNOLER

MessageSujet: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 19:25



Edgar Esteban Derrenshaw

Good job! Do I have permission to touch your body? It's not sexual. Not that you're not an attractive woman. You're actually a very attractive woman and...

23 ANS ✻ ANGLO-IRLANDAISE ✻ BIRMINGHAM ✻ CELIBATAIRE ✻ HETEROSEXUEL ✻ 5EME ANNEE ✻ SCIENCES POLITIQUES ✻ NON BOURSIER ✻ AUCUN
MOI EN QUELQUES MOTS…
Narcissique α Méthodique α Impatient α Naturel α Idéaliste α Pervers α Optimiste α Athlétique α Flegmatique α Spontané α Intuitif α Impétueux α Susceptible α Extraverti α Egoïste α Séducteur α Perfectionniste α Sournois α Joueur α Espiègle α Rusé α Ambitieux α Irresponsable α Malin α Raffiné α Généreux α Tête en l’air α Astucieux α Entêté α Fourbe α Un poil arrogant α Intelligent α Audacieux α Franc α Orgueilleux α Prédateur α Manipulateur α Marginal α Serein α Calculateur α Fier α Hypocrite α Loyal α Railleur α
OH MY GREEK !
Les PHI KAPPA TAU sont mon chez-moi, ma demeure. Ou certains y voient une seconde maison, moi j’y vois la seule que je possède et pour rien au monde je n’en voudrais une autre. Trop longtemps j’ai écouté mon vieux me baratiner sur un avenir radieux sans fausse note, me promettant monts et merveilles si je suivais son chemin d’or. Trop d’années sont passées à être embrigadé dans cette putain de société, m’obligeant à suivre des cours pour décrocher un bout de papier inutile. Tout ça, c’est terminé. J’ai décidé de vivre vite et d’engranger désir et plaisir en mettant de côté les lois qui interdisent la vie. « Il est interdit d’interdire. » Ça vous parle ? L’un de mes oncles y était. Mai 68, un autre temps. Donnez-moi une bonne raison, un pavé, et ça me botterait d’agir de la sorte. Ça serait d’enfer, vous ne trouvez pas ?
CARNET DE SANTÉ

Je me présente : Mrs Harrison, je suis infirmière psychologue. Une formalité que de passer me voir pour établir votre dossier de santé. À Brown, nous prenons toutes les précautions nécessaires et nous suivons chaque élève qui pourrait être dans le besoin pour un quelconque problème. N’ayez donc pas peur de vous laisser aller, je suis tenue au secret médical.

Parle moi de lui, raconte moi sa vie…Signe astrologique : Cancer.
Couleur préférée : #515816 Vert foncé.
Goûts musicaux : Eclectique.
Style vestimentaire : Bonne condition.
Croyance religieuses : Protestant.
Sexualité : Perdu.
Tabac / Alcool / Drogue : Oui / Oui / Non.
Perspective d’avenir / rêve : Dans des oeuvres humanitaires.
TAILLE : POIDS :
GROUPE SANGUIN : ALLERGIE(S) :
MALADIE(S) / ANOMALIE(S) : SIGNE(S) PARTICULIER(S) :
PHOBIE(S) : COMPLEXE(S) :
C’EST MOI CONTRE LE MONDE ENTIER

Je m’appelle prénom/pseudo, mais vous pouvez me nommer surnom. J’ai 23 hamsters, même si je perds déjà mes dents et je suis un garçon, à moins que je me trompe sur la marchandise O.o’. J’ai décidé d’interpréter Sebastian Stan, parce qu’il faut avouer qu’il est juste orgasmique ! D’ailleurs, c’est un personnage inventé. J’ai connu Providence grâce à un hamster et j’espère ne pas le regretter. Ah oui ! Le fichu code du forum, je l’ai trouvé sans trop de difficulté. La preuve, c’est validé par riley Et c’est pas fini ! J’aimerais rajouter que j'aime les kiri-gouter.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


One thing begets the next. A man has a weakness, he's flawed. That flaw leads him to guilt. The guilt leads him to shame. The shame he compensates with pride and vanity. And when pride fails, despair takes over and they all lead to his destruction. It will become his fate... Something's gotta stop the flow.


Dernière édition par E. Esteban Derrenshaw le Jeu 24 Mai - 17:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« E. Esteban Derrenshaw »


~ Dépot de candidature : 21/05/2012
~ Bavardages : 119

~ Job : PAS BESOIN. LE FRIC COULE A FLOT !
~ Gps : SUR L'HERBE, A SOMNOLER

MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 19:25

BREF, VIE DE MERDE !


« Qu’est-ce que je dois dire à votre femme ? » « Pourquoi voulez-vous lui dire quoi que ce soit ? Non. Je n’ai pas besoin que vous lui transmettiez mes félicitations. Je le ferais moi-même une fois que j’en aurai terminé avec ma patiente. » Assis derrière son bureau en acajou, Derrenshaw père lisait le dossier d’une enfant de neuf ans atteinte d’une tumeur au cerveau. Un cas grave qui était, pour le grand neurochirurgien qu’il était, une broutille dans son après-midi. De même qu’il n’avait rien à faire dans l’immédiat et que, bien évidemment, la gamine non plus. Cela ne lui aurait pris qu’une petite heure pour rendre une vie normale à cette enfant et se faisant, aurait pu rendre visite à sa femme qui venait à peine de mettre au monde un petit être humain.

Les premiers cris furent fébriles. Puis au fur et à mesure, ils emplirent la pièce. Après une légère toilette, le bambin fut confié au creux des bras de sa génitrice. « Félicitation. C’est un garçon. » La sage-femme adressa un large sourire à Lauren, magnifique épouse du plus réputé des neurochirurgiens de l’Europe. « Il est magnifique… » Presqu’en pleurs, la très belle femme blonde blottit le petit corps de son fils dans le creux de son bras. Dans le même laps de temps, les cris du nouveau-né cessèrent. Et même s’il ne voyait rien pour le moment, ses yeux réussirent quand même à fixer la femme qui lui souriait avec tendresse. « Vous savez comment vous allez l’appeler ? » Elle hocha la tête de façon positive. « Oui. Il s’appelle Edgar, Esteban, Junior Derrenshaw. » A sept kilomètres de là, Esteban Derrenshaw enfilait ses gants hygiéniques afin de débuter l’opération. Accompagné d’un autre médecin hors pair qui devait le seconder en cas de problème, la chirurgie se déroula sans aucun souci. Deux jours plus tard, le brillant neurochirurgien avait un paragraphe dédié à sa gloire dans le quotidien numéro un de Londres. Mais il n’avait toujours pas été voir son fils.

Edgar frappa à la porte faiblement, comme s’il espérait que la personne de l’autre côté de la cloison n’entendrait pas. Âgé de douze ans, il était de taille et de poids normal pour un garçon de son âge. Les cheveux châtains, les yeux clairs azurs… Et des plaies sur le visage, signe qu’il s’était battu peu de temps auparavant. « Entre. » L’enfant s’exécuta. Il pénétra dans le bureau de Monsieur Derrenshaw avec l’appréhension au creux de l’abdomen, le regard rivé au sol. « Bon dieu Edgar ! Combien de fois je t’ai demandé d’éviter les problèmes ? Il avait raison. Depuis quelques années, au départ de sa mère, E. E. n’avait eu de cesse de se retrouver mêlé aux problèmes de son établissement scolaire. Aucun manque de respect de sa part envers les enseignants, aucune difficulté à suivre les cours – il figure même parmi les meilleurs de sa promotion dans le collège très chic de Londres. On ne lui prête pas non plus un comportement hostile envers ses camarades. Et pourtant, comme aujourd’hui, il s’était battu. « C’est James. Ils allaient le frapper pour avoir son argent de poche. » « Et alors ? Ce n’est pas ton problème. » « Mais je. » « Edgar. Je t’ai déjà dit que tu ne peux pas aider tout le monde. Cesse de jouer les bons samaritains, personne n’en fera autant pour toi. » Le gamin aux yeux clairs a acquiescé d’un signe de tête mais il pensait l’inverse. Esteban père verrait encore son fils revenir avec des hématomes sur le visage et il le savait. « Comment crois-tu que j’en suis arrivé là fiston ? » Il ne s’était toujours pas relevé de son fauteuil en velours et n’avait pas fait le moindre geste pour atténuer la douleur du petit bout, devant son bureau d’acajou. « Je suis l’un des meilleurs neurochirurgiens de la planète, j’ai tout ce dont j’ai besoin et plus encore. Ce n’est pas en m’arrêtant pour attendre ceux qui stagnaient. Tu dois en faire de même Edgar, tu peux être bien meilleur que je ne le suis. Mais pour ça, tu dois t’en donner la peine ! » Maintenant ça commençait à faire effet, à s’imprégner dans la tête du jeune Derrenshaw. Le moment idéal pour jouer le rôle du bon père. Il s’est levé de son fauteuil hors de prix et s’est dirigé vers un placard non loin. Il en revint avec une trousse de secours, s’agenouilla auprès de son gosse et lui prodigua quelques soins. « Merci papa. »

« C’est terminé fils. Je n’ai rien pu… faire. » Pas une seule excuse de sa part. Il n’avait jamais été le père le plus attendrissant au monde avec Edgar, mais là, il aurait dû tout mettre en œuvre pour que la petite-amie de son fils s’en sorte. « Quoi ? Non… NON ! » Il n’y avait qu’Edgar qui résistait, qui se rebellait face à cette terrible nouvelle. La famille de la pauvre fille, ses parents et sa sœur jumelle, avait littéralement craqué sous le coup d’épée du neurochirurgien. Le couloir devint une scène de désolation. « C’était… C’était qu’une opération de routine. Comment… » Le regard embué du jeune homme de dix-huit ans essayait de contenir ses larmes. Deux années qu’il était tombé fou amoureux de sa promise. Il s’était même décidé à prendre une année sabbatique à profiter de sa jeunesse avec elle. Au final, une légère opération du cerveau venait de réduire à néant ses rêves les plus fous. Il a couvert sa bouche d’une main ferme, laissant place à une larme qui lui coula le long de la joue. Et d’une expression de tristesse, on pouvait clairement apercevoir que quelque chose le tracassait. Il a détourné son visage de la porte derrière laquelle se trouvait la défunte pour la poser sur les mains de son paternel. Tremblantes. « Tu… T’as replongé… C’est ta… faute. » Il a parlé à voix basse pour que seul le docteur Esteban l’entende. Père d’une famille décomposé, responsable du service de neurochirurgie du plus prestigieux hôpital du nord de l’Europe, le cinquantenaire était devenu alcoolique il y a quelques années. Après plusieurs tentatives, il parvint à décrocher sous les demandes d’Edgar. Pour replonger il y a quelques mois seulement, tachant bien de ne rien dévoiler à quiconque. Sauf que le jeune Derrenshaw n’était pas dupe. « Edgar, pas ici. J’ai fait mon boulot ! Des complications peuvent survenir même dans les opérations les plus simples ! » Qu’il croyait. Qu’il se répétait. Qu’il en fit son excuse. « C’est ça. Tu pourras convaincre les autres, mais surement pas moi. » Le jeune diplômé du lycée tourna les talons et quitta les lieux. Le lendemain, il déposa anonymement une plainte contre l’établissement sanitaire, ce qui eut pour effet le licenciement de son père et des poursuites à son encontre. Ainsi que la rupture du lien de parenté entre Esteban & Edgar E. Junior Derrenshaw.

Avec les années, Esteban semblait s’être remis de la perte de sa petite-amie. Il ne s’imaginait pas pouvoir retrouver l’alchimie, la vraie, qui alliait fusion & passion. Loin de Londres et des ambitions désormais révolues de son père – qui soit dit en passant s’est exilé en Australie, le britannique a pris un chemin différent. Pas question d’entrer dans la médecine. Pas question d’entendre les comparaisons entre les deux Derrenshaw. Et surtout, ne pas avoir à entendre l’histoire de famille qui avait fait la une des journaux il y a quelques années.

Il avait perdu sa belle durant l’été suivant sa majoration. Diplômé du high-school avec des notes plus que satisfaisantes, nous avions énoncé un peu plus haut une année sabbatique. Finalement, il aurait pu reprendre ses études car il n’avait plus rien à profiter. Et bien non. L’été ensoleillé lui parut bien fade, à lui comme pour la famille de la défunte. La jumelle de cette dernière avait autant de mal à remonter à la surface. Imaginez un peu perdre la personne à qui vous tenez le plus au monde, qui vous ressemble comme deux gouttes d’eau et qui ressent tout ce que vous ressentez. Elles étaient de vraies jumelles. Maintenant, il ne restait plus qu’Evelyn. Inutile de vous dire que la complicité s’est rapidement installée, semblant comblée un vide affectif mais sans plus. Au début.

Esteban, heureux de ses économies plus que raisonnables en raison des revenus lui provenant du nom de Derrenshaw, s’installa dans le Rhode-Island afin d’y faire ses études. Dépaysement total pour les périodes scolaires, il n’en revenait pas moins dans sa ville natale de Birmingham pendant les vacances afin de garder le contact avec Evelyn. Avec une dextérité intellectuelle exceptionnelle, il parvint à s’adapter à cette double vie. L’une dans la politique à l’université de Brown – avec un an de retard sur la promotion. Rapidement, il trouva ses marques. Les fraternités lui faisant les yeux doux, il se décida pour les Phi Kappa Tau. L’autre en Angleterre pour retrouver ce pseudo-lien avec la jumelle de son grand amour. Mais forcément, la vie en rose, ça n’existe pas bien longtemps. Un gros problème survint entre les deux jeunes gens : les émotions humaines. Autrement dit, l’amour.


Ca ne pouvait pas coller. Ca ne devait pas coller. Le pire, c’est que c’était réciproque et qu’Eve & Esteban s’accrochait à cette idylle. Sauf qu’il vient un jour où il faut se réveiller, et ouvrir les yeux. « Pour être franche, je me suis pas sentie géniale ce soir Esteban. Surement la fatigue. » La jeune femme se retourna, le sourire aux lèvres. Son compagnon descendait les marches de l’entrée du théâtre, fourrant ses mains dans les poches de son peacoat. « Peut-être. » L’air vague, l’étudiant de Brown jeta un regard vers la rue avant de se lancer dans une discussion qui allait changer le cours de sa vie. « Ou peut-être que c’était moi. » Avec une mine d’incompréhension, Evelyn s’est retournée, cherchant le regard de l’autre qui s’arrêta à un bon mètre et demi d’elle. « En devenant trop proche de toi, je pense. » D’un geste de la main, il a montré l’espace qui le séparait de la blonde qui lui décocha un sourire en tentant de masquer son malaise. « Ce que tu penses n’est pas toujours exact tu sais ? » « Mais là je pense que si… » Un bref silence s’installa avant qu’il ne reprenne. « Il y a quelques jours, à la sortie du cinéma. Tu étais prête à venir à Providence avec moi… » Elle acquiesça, toujours ce sourire délicat sur les lèvres. Il a soupiré. « Et j’étais prêt à penser que c’était raisonnable. » La sourire s’effaça au ralenti, meurtrissant le cœur du jeune homme qui ne dévoila pourtant rien, dupant au possible celle qui représentait à la fois son coup de cœur actuel et celui à qui il avait promis l’avenir. « Mais ça ne l’était pas. C’était une erreur. Une que je m’étais promis de ne jamais refaire. » « Ce n’est pas une erreur Es… » Péniblement, elle tentait de reprendre son sourire. Mais il devait couper court. Il le devait avant que ça ne devienne trop sérieux. « Je l’ai vu. J’ai vu la fille avec qui j’étais supposé être. La seule avec qui je devais être. » « Ecoute, je ne comprends pas pourquoi tu penses ça… Ca fait déjà deux ans qu’elle nous a quitté, et ça me fait mal autant qu’à toi, crois-moi. Mais ça ne change rien à ce que je sais… Et à ce que tu sais aussi. Et si tu me regardes… Si tu me regardes dans les yeux, alors tu peux voir que je ne suis pas elle. » Il a directement hoché négativement la tête en essayant de combattre cette vérité qu’il voulait vivre. Mais c’était trop dur. « Non. Tu la représentes… Ou je la représente en toi, je ne sais pas. Mais quand je regarde dans tes yeux… » Esteban a de nouveau soupiré, la bouche faiblement ouverte avant de conclure sa pensée. Une fine pluie commença à tomber. « Je vois uniquement ce que je voulais voir et avoir… Je sais qu’elle n’est pas là. Et j’ai oublié ça, j’en suis désolé Evelyn… Je suis sûr que tu t’en sortiras bien mieux si je ne suis pas là et que tu retrouveras ta vie. » Inconsciemment, l’étudiant avait posé sa main sur le visage de sa dulcinée, la retirant tout aussi vite au risque de perdre contenance. « Mais maintenant, je pense que c’est mieux si je m’éloigne… » Reculant de quelques pas, la jeune femme n’a pas bougé, mais a abattu ses dernières cartes. « Ok Esteban, je suis amoureuse de toi. Je ne peux pas faire simplement disparaitre ce sentiment. Je ne veux pas te perdre ! » Il a encore reculé, la mine déconfite, sans joie d’aucune sorte. « Où tu vas ? » « Chez moi. » Il avait l’air réellement désolé lorsqu’il a tourné les talons, l’image de cette fille à jamais gravée dans sa mémoire. A partir de là, il n’a toujours eu de cesse de vivre à 120 à l’heure. Tout était bon pour ne pas penser à ces épisodes marquants de sa vie.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


One thing begets the next. A man has a weakness, he's flawed. That flaw leads him to guilt. The guilt leads him to shame. The shame he compensates with pride and vanity. And when pride fails, despair takes over and they all lead to his destruction. It will become his fate... Something's gotta stop the flow.


Dernière édition par E. Esteban Derrenshaw le Jeu 24 Mai - 17:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« L. Zola Holden-Nell »


~ Dépot de candidature : 17/04/2010
~ Bavardages : 2453

~ Gps : chez Starbucks


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
11/20  (11/20)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
0/20  (0/20)
MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 19:28

j'suis déçu franchement !! Suspect
t'auras pas à le droit à ma main

:siffle: sinon re bienvenue

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


I'm sick of playin hard
«Je crie, je pleure, je me noie, je m'en sors, je recule, je tombe, je m'élève, je cours, je respire, je souffre, je pleure encore. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 19:35

SEBASTIAAAAAAAAAAAAAAAAAAN
Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 19:36

STAN CRUEL CHOIX de folie
Re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 19:56

Joli le choix
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Jaime Odair »


~ Dépot de candidature : 17/04/2012
~ Bavardages : 852



ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
100/100  (100/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
80/100  (80/100)
MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 20:37

Le choix de fifou !
Bienvenue parmi nous

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

✚ he has no idea the effect he can have✚
all this feels strange and untrue
And I won't waste a minute without you
My bones ache, my skin feels cold
And I'm getting so tired and so old
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 21:09

Stan ça rocks tout cela!
Welcome here!
Derrenshaw ce nom de famille j'l'ai vu y'a pas longtemps sur un autre fo... J'pensais pas que ce nom était populaire !
Tu seras mon ennemi dude Mais bon, je saurais m'adapter !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Jamie O. Sanders »


~ Dépot de candidature : 14/04/2012
~ Bavardages : 1861

~ Job : « Promeneuse de chiens. »
~ Gps : « Mars-Made → casino. »


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
60/100  (60/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
35/100  (35/100)
MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 21:24

Stan .. Franchement, très mauvais choix Sanders, dégage.

(re) bienvenue mon chou et hâte de lire ta fiche

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━
'CAUSE BABY AFTER ALL, YOU'LL NEVER FORGET MY NAME.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« E. Esteban Derrenshaw »


~ Dépot de candidature : 21/05/2012
~ Bavardages : 119

~ Job : PAS BESOIN. LE FRIC COULE A FLOT !
~ Gps : SUR L'HERBE, A SOMNOLER

MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 21:28

Tu apprendras à l'aimer Zola J'aurai ta main et celle de ta soeur

Merci Faith J'ai envie de faire un hug à Kath' sur ton gif de signa

Maddox, Campbell, merci beaucoup, ça m'touche sourcil

Jaime, Cavill rocks

On est ennemi Neven? Zut, moi qui croyais avoir inventé ce nom de toute pièce... Tant pis pour moi

Merci Jamie Je pourrais dire pareil de Nina.. Pas terrible cette gosse :siffle:

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


One thing begets the next. A man has a weakness, he's flawed. That flaw leads him to guilt. The guilt leads him to shame. The shame he compensates with pride and vanity. And when pride fails, despair takes over and they all lead to his destruction. It will become his fate... Something's gotta stop the flow.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Lun 21 Mai - 21:32

Ah bah non, ce nom de famille existe... xD

Alpha/Kappa sont les fraternités rivales par excellence du coin :p Après ça n'empêche pas d'avoir un lien positif, mais bon ça va être haaaaaaard enfin "quand on veut on peut"
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Mathéo A. Rhodes »


~ Dépot de candidature : 22/04/2012
~ Bavardages : 923

~ Job : Barman au The Wickenden Pub
~ Gps : Kappa Castle


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
55/100  (55/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
70/100  (70/100)
MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 7:50

Bienvenue petit padawan

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



Au dessus de l'homme qui court il y a l'homme qui vole, baby baby. Je suis un gars qui connait qui sait un truc ou deux. Tu sais ce que je raconte: Oppan Gangnam Style !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 8:58

BBienvenuuuuue :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 9:25

BIENVENUUUUUE
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 10:14

SEBASTIAN STAN Réserve-moi un lien

Bienvenue et bonne chance pour la fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 11:37

SEBASTIAN. :bed:
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Yohann L. Boris »


~ Dépot de candidature : 03/05/2012
~ Bavardages : 1077

~ Job : Barman
~ Gps : Chez Dahmer

MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 11:47

Ca c'est un bon choix d'avatar !
Mais comme j'vais le détester ce Seb :siffle:
Bon courage pour ta fiche et Bienvenue

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

" I shivered in the warmth of their god, Yet this mansion is haunted by romance, His servants heal my scars, Anointing me with oil, I am naked and silk on this eve, His body will cradle his bride's in frailty as I await his kiss mortality ebbs from me. The pendulum sings. Twelve times it rings ... I sleep with the emperor."
Virgin Black
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« N. Riley Drosky-Lambert »


~ Dépot de candidature : 16/04/2010
~ Bavardages : 2356

~ Job : SERVEUSE AU THE CHEESECAKE FACTORY
~ Gps : DANS MA CHAMBRE


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
65/100  (65/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
20/20  (20/20)
MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 13:05

Un futur inKAPPAbles ? étonnant tiens :siffle:
Je te redis pas bienvenue,vu que tu ne l'as pas fait pour moi espèce de sale chose :fuckyou:

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



ROBILEY ❝ Je pense qu'on le sait à la seconde. Au tout premier regard. Quand tout ce qui se passe après cet instant est la preuve qu'on ne s'est pas trompée, que c'est bien la vérité. Soudain, cette plénitude inouïe ballait le vide qu'on a toujours connu. ❞
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar

« June T. Williams »


~ Dépot de candidature : 13/03/2011
~ Bavardages : 1283

~ Job : Aucun.
~ Gps : Pavillon Lambda Thêta Phi


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
99/100  (99/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
18/20  (18/20)
MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 20:14

STAN
Nous faut un lien, mon joli
Bienvenue :D:

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Sur un air Jazzy ♥. .


    « Et quand tu ne sais plus quoi dire. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

« E. Esteban Derrenshaw »


~ Dépot de candidature : 21/05/2012
~ Bavardages : 119

~ Job : PAS BESOIN. LE FRIC COULE A FLOT !
~ Gps : SUR L'HERBE, A SOMNOLER

MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 20:41

Merci pour vos messages de bienvenue. Je n'ai pas de cookies à vous offrir, mais j'ai du linge sale à laver, si ça vous intéresse

Riley, sache que dans inKAPPAble, y'a aussi KAPPAble (alors que Iota, ça rime avec PETA (l'assoc' de défense contre les animaux ) :arrow: )

Pour les liens, Dylann, June, je suis toutafay d'accord

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


One thing begets the next. A man has a weakness, he's flawed. That flaw leads him to guilt. The guilt leads him to shame. The shame he compensates with pride and vanity. And when pride fails, despair takes over and they all lead to his destruction. It will become his fate... Something's gotta stop the flow.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Roxley Decken »


~ Dépot de candidature : 18/04/2012
~ Bavardages : 318

~ Job : Gère le Fight Club de son père
~ Gps : Là où tu n'es pas !


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
0/0  (0/0)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 21:16



J'adore le caractère !! Hâte de voir le reste ^^

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

FORTUNE FAVOURS THE BRAVE

Ce n'est pas la force des coups que tu donnes, c'est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d'avancer. Ce que t'arrives à endurer tout en marchant la tête haute. Oui. J'observe, j'encaisse mais je n'oublie pas.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

« E. Esteban Derrenshaw »


~ Dépot de candidature : 21/05/2012
~ Bavardages : 119

~ Job : PAS BESOIN. LE FRIC COULE A FLOT !
~ Gps : SUR L'HERBE, A SOMNOLER

MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Mar 22 Mai - 21:55

Merci Roxley

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪


One thing begets the next. A man has a weakness, he's flawed. That flaw leads him to guilt. The guilt leads him to shame. The shame he compensates with pride and vanity. And when pride fails, despair takes over and they all lead to his destruction. It will become his fate... Something's gotta stop the flow.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« N. Riley Drosky-Lambert »


~ Dépot de candidature : 16/04/2010
~ Bavardages : 2356

~ Job : SERVEUSE AU THE CHEESECAKE FACTORY
~ Gps : DANS MA CHAMBRE


ID Card
MOI, MA VIE, MES ENVIES:
NIVEAU SCOLAIRE:
65/100  (65/100)
APPRÉCIATION DES ÉLÈVES:
20/20  (20/20)
MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    Jeu 24 Mai - 17:54

Tout me semble bon

Citation :
CONGRATULATIONS ! tu as réussi à passer l'épreuve que tant d'étudiants redoutent ; seulement 11% de candidatures ont la chance d'aboutir sur une réponse positive ! Mais le pire reste à venir... Maintenant que tu es un étudiant de Brown à part entière, il va falloir filer faire ton story book, afin d'y construire tes liens, répertorier tes rps, et autre trucs divers. Aussi pense à créer ton ask.me afin que tous les petits curieux puissent venir te poser des questions ou commenter ta petite vie. sourcil Ah et aussi si t'es un accro au telephone, il y a pour toi la partie cell phone ! (ici)
File donc vite remplir les liens URL correspondants dans ton profil.

Une chose que tu ne dois pas perdre de vue, à Brown : la greek life est une chose primordiale. C'est pourquoi, si tu n'es encore qu'un petit lamb tu devras vite choisir une confrérie et tenter de l’intégrer lors des rush week (pour plus d'explications). Si pour toi la vie de bizut, est une affaire passée, sache que la course au points débute et qu'il faudra t'y adonner longuement pour empocher de nombreuses récompenses (plus de détails).

N'oublie pas de veiller au panneau d'affichage où toutes les annonces importantes y seront annotées. Et surtout n'hésite pas à consulter le guide des paumés au besoin. Enfin si tu es perdu, utilise le plan de la ville, confectionné pour ceux ne sachant pas trop où RP.

Nous te souhaitons une bonne année universitaire parmi nous. Allez ! Au travail.

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪



ROBILEY ❝ Je pense qu'on le sait à la seconde. Au tout premier regard. Quand tout ce qui se passe après cet instant est la preuve qu'on ne s'est pas trompée, que c'est bien la vérité. Soudain, cette plénitude inouïe ballait le vide qu'on a toujours connu. ❞
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.    

Revenir en haut Aller en bas
 

edgar esteban Ҩ live fast, die old & rich. yes we can.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live fast die young, bastards do it well [MISSION]
» (mildray) ♛ live fast die young ; bad girls do it well.
» live fast. die young. ▲ lorelei
» + live fast, die young bad girls do it well

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PROVIDENCE – BÊTA HOUSE ::  :: Entretien avec le doyen :: Dossiers Acceptés-