LA RUSH WEEK EST OUVERTE
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER POUR PBH (CLIQUEZ)
On vous rappelle que pour créer un DC il vous faut envoyer un MP au Doyen afin d'avoir l'approbation des admins. Si un DC clandestin est découvert, il sera automatiquement supprimé. Merci !

Partagez | 
 

 Une nuit désorganisée pour un blondinet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


« Invité »



MessageSujet: Une nuit désorganisée pour un blondinet   Dim 20 Mai - 9:04

Pètes pas les plombs le blond !!

    Et dire que toute cette histoire n'avait été qu'un enchaînement de malentendus. Ce n'était pas ma faute si je m'étais retrouvée avec ce putain d'agenda dans mon sac. Si ce blond ne m'avait pas heurtée dans le parc entourant le campus, et s'il avait été assez gentleman pour m'aider à ramasser mes affaires, il s'en serait rendu compte. Mais non! Hautain et condescendant, il s'était contenté de regarder comme un ahuri débarqué de la planète mars. Il ne m'avait même pas demandé s'il n'y avait pas de mal. Cet agenda, je l'avais embarqué sans m'en rendre compte, je ne m'en étais aperçue que bien plus tard. Bon oui, j'avais fait ma curieuse, mais dans un sens obligé, il fallait bien que je trouve son numéro pour le lui rendre. Mais nos échanges de textos avaient été tels que son arrogance m'avait décidée à le laisser poireauter toute la journée. Non mais le mec, il pensait me donner rendez-vous dans les dix minutes et que j'allais obéir comme un petit mouton? De plus la dose de machisme qu'il y avait mit m'avait fait friser les cheveux sur la tête.

    Quand j'avais feuilleté cet agenda, je m'étais rendu compte que ce Damian était un stéréotypé, du genre à prévoir la moindre petite chose dans une journée. Tout y été dressé comme une liste de chose à ne pas oublier. Le total opposé de moi en fait, moi que la routine assommait au plus haut point. D'après ce que j'avais pu voir, c'était un Delta! Ces mecs qui croient que parce qu'il ont un compte en banque bien remplit, tout leur est dû, tout est à leur honneur. Le genre de mec que je n'encadre pas facilement surtout quand ça se vante. La vantardise me tue littéralement, croire qu'on est parfait en tout point. Non, personne ne l'est pas même les intellos du campus. L'humain à la base est la plus belle imperfection dans ce monde. Je lui avais donné rendez-vous dans un terrain neutre à minuit, parce que ce soir-là j'avais rendez-vous avec mon pote Louis. Pion au bahut. Louis était un gars que j'appréciais énormément, me retrouver avec lui était toujours un total dépaysement. Alors déplacer ça pour du papier et de l'encre, pas question, laisse tomber! J'étais un peu en retard. Dix minutes c'est pas la mer à boire! Je ne le vis pas tout de suite, alors je me posais sur les marches de l'église, grillant une clope. Mauvaise habitude que j'avais récemment reprise.

    Ce lieux me rappelait une petite partie de mon adolescence, ma famille d'accueil, monsieur le prêtre mon "père adoptif" et surtout les moments passés à chanter dans la chorale. Seule chose que j'appréciais dans le fait de me rendre à l'église. Je tapotais de la main mon sac posé sur mes genoux, en son sein se trouvait le précieux agenda de ce blondinet, je souris à la pensé que sa journée ne se soit pas déroulée comme il l'avait prévue. J'attendis qu'il me rejoigne, mais s'il tardait trop, je ne resterais pas plantée des heures dehors. Il ne fallait pas pousser tout de même, au pire je lui rendrait demain sur le campus, un mec dans son genre ne devait pas être compliqué à tracer surtout avec un agenda remplit comme le sien, même son horaire de cours y était noté. Le truc trop flippant pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Une nuit désorganisée pour un blondinet   Mer 23 Mai - 15:19

Une nuit désorganisée pour un blondinet
A.J & Damian

Quand on sait pas marcher, on reste chez sois !



Il était à quelle heure ce rendez-vous déjà ?

Ça, c’était la question que se posait Damian. En effet, plus tôt dans la journée, une imbécile lui avait foncé dedans. Le pire, c’est que limite c’était de sa faute à lui si elle ne savait pas marcher ! Avec une attitude pareille, Damian l’avait laissé se débrouiller toute seule avec ses affaires. Non mais faut pas pousser non plus, il n’est pas un larbin aux dernières nouvelles ! Bon, cette fois-là, il aurait peut-être dû l’aider, cette imbécile. Oui, car cette fille ne voyait vraiment rien. Bon, ça on le savait hein, parce que comment ne pas le remarquer lui, et lui foncer dedans ? Non, il faut vraiment être aveugle pour ça. Bref, ce problème de vue avait pour conséquence que la brunette avait emporté son agenda avec elle en récupérant ses livres. Damian ne s’était aperçut de rien, ayant déjà vérifié ce qu’il avait à faire peu de temps avant. Ce fut seulement après deux heures de cours qu’il se rendit compte que son précieux agenda avait disparu. Panique à bord. Il allait faire comment lui, pour savoir ce qu’il devait faire de sa journée hein ? Damian avait donc mit son sac et sa chambre sens dessus dessous pour retrouver son agenda. Il avait même refait le trajet qu’il avait dû emprunter pour aller en cours, mais rien ! Et puis, il y a avait eu le message de la brunette. Bon, au début, il ne savait pas que c’était elle, car en vérité, il l’avait totalement oublié avec la panique lié à la perte de son agenda. Sauf que c’était justement elle, qui l’avait, son agenda ! Et lui, il ne pourrait le récupérer qu’à minuit. Devant l’église, qu’elle avait fixé le rendez-vous l’aveugle. Mais en attendant, Damian devait bien finir sa journée. Or, il était certain qu’il avait quelque chose dans pas longtemps. Seulement, impossible de se souvenir de l’heure. C’était un point faible de Damian : les horaires. Il était incapable de s’en souvenir. Et donc, il était bien dans la m****. Il n’avait plus qu’à trouver un moyen de ne pas faire d’erreur…

00:05

Il était à quelle heure ce rendez-vous déjà ?

Oui, c’était encore la même question. Mais pas pour le même rendez-vous ! Là, il cherchait à quelle heure il devait rejoindre la brunette pour avoir son agenda. Le rendez-vous précédent, il avait été à l’heure grâce à Dylann – normal, c’est elle qui lui a envoyé un sms pour confirmer l’heure. Mais là, c’était important, et personne n’était au courant de l’heure ou de quoi que ce soit – sauf la brunette, mais il ne comptait pas lui demander l’heure, il avait de la fierté tout de même ! Et puis, il eu l’illumination. Les sms. Se ruant sur son téléphone, Damian constata qu’il était déjà en retard de 5 minutes. Il lui fallait 10 minutes pour aller à l’église. Le dernier des Branner était d’ordinaire très ponctuel, mais là, c’était mort ! Il se mit donc rapidement en route. La brunette était déjà là. Elle fumait. Cela lui donna également envie d’en griller une. Il sortit donc une cigarette, et s’assit à côté de la fille. « T’aurais du feu ? »
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Une nuit désorganisée pour un blondinet   Jeu 24 Mai - 22:51

Le blondinet arriva enfin, c'est pas trop tôt! Il était pas en retard de beaucoup mais j'allais pas y passer ma nuit non plus. Juste pour un agenda de pacotille. Moi j'étais incapable d'en tenir un, ok ouais il m'arrivait souvent de zapper des rendez-vous importants parfois... Importants mais aussi tellement chiants, c'est sûrement pour ça que je les retenais presque jamais! Je m'attendais à ce qu'il me lance une pique, une remarque acerbe comme ça d'emblée mais non rien, il posa juste ses fesses sur les marches à mes côtés en me demandant du feu. Je vois, okay...ça allait durer plus longtemps que je l'avais prévu. Je n'avais toujours pas deserré les dents, mais je sortis mon briquet de la poche de mon blouson et je lui tendis presque machinalement. Je tirais les quelques dernières bouffées de fumées que me permettait encore ma clope, avant d'envoyer le mégot par terre d'une pichenette des doigts. Puis je reposais mon regard sur son visage qui semblait si paisible aucune animosité n'y était affichée.

C'est pas trop tôt blondinet, encore un peu et je repartais avec ton si précieux agenda... J'attendais de finir ma clope et si d'ici à là il ne s'était pas magné le train, j'avais décidé de repartir me coucher. Ma journée avait été riche en émotions en tout genre et ma soirée un peu dingue. Je n'avais pas envie de me geler les fesses pour l'attendre pendant une demie-heure, ce que je voulais c'était mon lit. Je fis glisser la bandoulière de mon sac de mon épaule et farfouillais à l'intérieur pour en retirer son dû. Je le brandis en l'air en le secouant triomphalement.

Alors c'est ça que t'es venu chercher. Il est sI important pour avoir accepté de venir à minuit? Oui minuit, je l'avais fait un peu exprès. J'aurai pu le lui ramener plus tôt, ou encore lui demander de nous rejoindre Louis et moi au fast-food pour le lui donner. Mais non, il m'avait tellement agacée lors de nos échange de texto que je n'avais pas pu m'empêcher de le faire patienter. Je baissais alors le bras, lui déposant l'agenda sur les genoux. Son calvaire prenait fin, plus rien ne l'obligeait à rester là, moi non plus d'ailleurs. Pourtant, mes fesses n'avaient pas encore décollé des marches de l'église. J'attendais quoi là bordel?* Casses-toi A.J* pensais-je pour moi-même. Mais non, au lieu de ça je sortis une seconde clope de mon paquet et lui reprenait mon briquet des mains. Oui, ce blond ne me l'avait pas encore rendu. Quoi, il comptait me le piquer pour m'emmerder? *Du calme...* bizarre pourquoi rien que sa présence m'énervait-elle autant. Sans doute sa manière vantarde de me répondre. Un vrai mâle, lui? Je laissais s'échapper un soupir. Je savais que presque tous les mecs étaient des machos dans l'âme et pour être pote avec beaucoup d'entre eux, en général j'encaissais ou alors je les charriais histoire de déconner. Mais tout à l'heure, lui je n'avais pas pu le saquer!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Une nuit désorganisée pour un blondinet   Dim 27 Mai - 16:25

Une nuit désorganisée pour un blondinet
A.J & Damian

J'ai quoi comme rendez-vous moi, demain ?



Sur ce coup-là, A.J avait étonné Damian en lui donnant son briquet. Il était sûr qu'elle lui aurait rit au nez, ou fait une remarque acerbe. Mais là non, elle lui avait juste donné sans dire un mot. Il préféra ne pas passer pour un malpoli. Merci.Oui bon, il allait pas lui faire un long discours non plus ! Il alluma donc sa cigarette, et regarda A.J du coin de l'oeil. Lorsqu'elle lui était rentré dedans, il n'avait pas vraiment fait gaffe à quoi elle ressemblait. Peut-être qu'il aurait du, elle était plutôt pas mal. Elle avait une taille fine, des jambes musclées, de bonnes formes, des cheveux bruns.... enfin, il ne voyait non plus pas grand chose en pleine nuit. Mais il pouvait tout de même avouer qu'elle était jolie. Seulement....C'est pas trop tôt blondinet, encore un peu et je repartais avec ton si précieux agenda... Elle avait mauvais caractère. Bon faut bien un défaut hein ! C'est justement parce que tu as pris cet agenda que je suis arrivée en retard, petite maligne.Ses yeux se levèrent au ciel d'eux-même, puis se posèrent sur le briquet qu'il tenait toujours entre ses mains. Il était noir, avec de toutes petites flammes oranges dessus. Damian avait toujours adoré le feu. Il ne savait pas trop pourquoi, mais l'idée qu'un élément si beau, qui se mouvait avec autant de grâce puisse faire autant de ravage le fascinait littéralement. Il pouvait rester des heures à jouer avec la flamme d'un briquet, d'une bougie ou autre. Voir le feu lécher ses doigts le mettait dans une transe étrange. Parfois, il se demandait s'il n'avait pas un côté pyromane. Peut-être. Dans tous les cas, tant qu'il ne faisait pas de dégâts, cela allait.Alors c'est ça que t'es venu chercher. Il est sI important pour avoir accepté de venir à minuit ? Plongé dans sa contemplation, Damian ne répondit pas tout de suite. Il n'ouvrit la bouche qu'après avoir caressé doucement la couverture de son agenda, maintenant posé sur ses genoux. < Je n'aime pas tout ce qui sort de l'ordinaire ou qui n'est pas prévu. Pour moi, tout planifier est essentiel. J'ai besoin de pouvoir me baser sur quelque chose. C'est vital.> Il laissa tomber sa cigarette, l'écrasa sous son pied puis reprit. < En plus, je suis incapable de me souvenir d'un horaire. > Un rire léger lui échappa, tandis qu'il ouvrait son agenda. Il le feuilleta doucement, soulagé de l'avoir entre ses mains. Il avait été mal-à-l'aise tout le temps où la brunette l'avait eu. C'était un morceau de sa vie cet agenda, tout y était retranscrit à la minutes près. < C'est quoi ton nom ?> Il venait de songer que elle, elle connaissait son identité, mais pas lui. Il fallait quand même rétablir l'équilibre.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Une nuit désorganisée pour un blondinet   Lun 28 Mai - 15:03

A cause de moi? Ouais en soit, si on veut, sauf que j'arrivais pas à calculer le fait qu'on ai besoin de feuilleter ça pour ce souvenir d'un rendez-vous fixé le jour même. Bon si on s'était donné rencard il y a trois semaines ok, moi aussi j'aurai noté ça quelque part dans mon portable, avec la technologie maintenant plus besoin de s'encombrer d'un carnet et d'un stylo... Enfin chacun son point de vue après tout. Mais cette façon qu'il avait de me tenir pour la seule responsable ne me convenait pas du tout. Je suis pas une chieuse, mais j'aime les choses équitables. Je lui avais pas demandé de me bousculer et j'avais encore moins fait exprès de lui rentrer dedans. Mais je pense qu'au moment même on avait du en être bigrement irrités tout les deux.Mouais, si tu veux désolée. C'est ma grande faute si tu as la mémoire d'un poisson rouge tournant dans son bocal. Non mais j'allais pas réellement m'excuser, quoique j'avais pas vraiment voulu le foutre mal à l'aise. Du moins au départ. Je tirais sur ma nouvelle clope, puis je la regardais entre mes doigts avant de lâcher un énorme soupir, qu'est ce que je faisais? Je venais à peine d'en finir une que j'en prenais une autre, d'accord c'est bon j'avais capté, j'étais stressée. Quand je suis stressée, je fais les choses de manières compulsives et machinales plutôt que de faire preuve de bon sens. Je l'éjectais alors sur le sol sans la terminer.

Faut que j'arrête de me bousiller les poumons avec ça sinon l'entraineur va encore me servir son sermon sur les répercutions sur mes performances... C'était tout moi, lâcher un truc qui n'avait rien avoir avec la conversation en cours. Je posais alors mes yeux sur son visage une seconde fois et j'esquissais un léger sourire. Déstresse blondinet, je t'assure ta vie ne tient pas juste à ce petit agenda, tu vas pas en mourir de pas être parfait ! Il m'avait l'air tendu au possible, moi des rendez-vous j'en avais raté des masses et pas qu'une fois mais ça m'avait pas bousculée plus que ça. La désorganisation avait du bon, l'imprévu aussi, c'était tellement ennuyeux la routine. Moi c'est Adriana-Jane Seuls mes proches m'appelaient A.J et sur le campus on me nommait Silver, mais mon prénom comme il le demandait c'était Adriana-Jane, et je le donnais très rarement en entier. Toi c'est Damian, j'ai vu dans ton truc là... Oui pour retrouver le proprio, il avait bien fallu que je fasse mon indiscrète autrement il ne l'aurait jamais récupéré donc il ne pouvait pas m'en tenir rigueur plus que de raison hein!
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Une nuit désorganisée pour un blondinet   Sam 9 Juin - 12:11

Une nuit désorganisée pour un blondinet
A.J & Damian

Allez viens, on se raconte nos vies



Cette fille commençait à lui taper sur les nerfs. Damian ne supportait pas qu’on lui fasse des remarques sarcastiques ou désobligeantes. D’accord il en faisait tout le temps, mais il préférait être le prédateur que la proie. Il y a bien un dicton qui dit : Ne fait pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse. Mais si Damian commençait à suivre tous les dictons qu’il connaissait, il n’était pas sorti de l’auberge ! Lorsque la jeune fille se présenta, il ne put retenir sa phrase. « Ma mère s’appelait Jane. » C’était débile et inutile de dire cela. Déjà ça n’allait pas intéresser Adriana, et en plus, il détestait parler de sa mère. Cela sera toujours un sujet sensible pour lui, tout comme pour son père. Il préféra ne pas s’attarder. « C’est un prénom de vieux. » Il eut un sourire ironique au coin des lèvres. Ce n’était certes pas très gentil, mais il s’en foutait royal. Parfois, il avait juste envie d’envoyer valdinguer tout le monde. Toutes ces filles qui lui couraient après, tous ces mecs qui voulaient être amis avec lui juste pour son argent…. Mais Damian savait très bien que sans son entourage, sans ces emmerdeurs de première, il n’arriverait pas à vivre. C’était comme ça pour lui. C’était certes paradoxal et capricieux, mais le dernier des Branner est quelqu’un de très complexe. Rares sont les personnes capable de le décoder. « Tu fais quoi comme sport ? Tu as parlé d’un entraîneur alors… » Et pourquoi il s’intéressait à sa vie d’abord ? Il n’en avait rien à faire pourtant ! Damian se filerait des claques parfois. Ce qu’il pouvait être con quand il s’y mettait.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Invité


« Invité »



MessageSujet: Re: Une nuit désorganisée pour un blondinet   Mer 20 Juin - 16:19

J'aimais mon prénom, bon il était rare voir même inexistant que je l'utilise. Je tournais un regard hagard vers le jeune blondinet qui me tenait compagnie sur les marches de l'église, à cette heure avancée de la nuit. Il venait de me dire que sa "maman" s'appelait Jane et que je portais un prénom de vieux. Je manquais bien d'éclater de rire soudainement mais je m'en retins. C'est pas faux mais en général tous le monde m'appelle Silver ou A.J. Me fâcher parce qu'il trouvait une partie de mon prénom démodé, non du tout c'était loin d'être mon style. Chacun pense ce qu'il veut de toute manière. Je ne savais pas si s'était parce qu'il avait récupéré son précieux agenda qu'il me semblait un peu plus détendu et moins sur la défensive, toujours est-il que je préférais cette version de Damian.

Il me posa une question personnelle, mais à vrai dire, je l'avais moi-même légèrement aiguillée sur ce terrain. Involontairement, bien entendu! Je ne voyais pas vraiment d'inconvénients à lui répondre, ce n'était pas comme si c'était un secret de polichinelle que je gardais dans un tiroir. Je fais partie de l'équipe de natation de Brown. lui répondis-je en le détaillant du regard. Il ne semblait pas bâti au point de jouer au foot mais il n'avait rien non plus du gringalet. Et toi, t'en fais du sport? Voilà que j'étais en train de lui taper la discussion comme si nous étions en train de faire connaissance. Il faut avouer que nos échanges par portable n'avaient pas été des plus gracieux, mais je n'étais pas du genre à juger sur les premiers sons de cloches. Donc, ben pourquoi pas, il faisait l'effort de me poser des questions, je pouvais bien en faire de même.
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Une nuit désorganisée pour un blondinet   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit désorganisée pour un blondinet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un cours de combat pour un blondinet...
» ¤ Première nuit à Diantra pour le métisse | PV
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PROVIDENCE – BÊTA HOUSE ::  :: Empire Street :: First Universalist Church-